Visite de mon Potager en permaculture à la mi Juin

Mon potager en permaculture est très productif cet année. J’ai voulu vous faire part de mes quelques connaissances acquises depuis de nombreuses années dans le domaine.

Dans les prochains paragraphes vous aurez le détail des zones de potager et comment je fais pour avoir le moins de travail possible sur les planches une fois la culture mise en place.

Zone 1, Proximité de la maison : Un passage/entretien chaque jour

La première partie que je présente dans ma vidéo, ce sont les planches que je cultive devant ma maison. Je dispose d’un tout petit terrain de 25 m2 et 25m2 complémentaire me sont prêté par le voisinage.

On y trouve:

  • Une serre de 12 m2 tunnel,
  • deux parcelles de 3 et 5 m2
  • Une planche contre la façade sous un escalier (difficilement cultivable car avec peu de soleil)

La serre

Sous serre, j’ai installé au printemps des salades qui se comportent très bien avec l’arrosage automatique, qui est relié à la récupération d’eau de pluie. Ce sont des laitue résistantes aux chaleur et montant difficilement en graine. Et effectivement cela fait 1 mois que nous mangeons des salades sur les 1 m2 cultivé.

A coté des salades, des aromatiques dont persil frisé, ciboulette, coriandre. Je précise que je créé tout à partir de graines.

J’ai installé des petits pois qui commencent tout juste à fleurir, et grimpent sur les tendeurs que j’ai installé à cet effet.

Des radis ainsi que des lignes semées de panais et betterave qui viennent de lever.

formation mauvaises herbes

J’ai installé une quinzaine de pieds de tomate un peut partout dans la serre. L’idée étant de produire un maximum de tomates durant l’été afin de faire du coulis de tomate pour toute l’année. Et en plus de profiter de belles tomates fraiches. Je cultive deux variété: des tomates cerise grosses comme une balle de ping pong, et une variété “black russian” dont qui peut s’apparenter à de la tomate noir de crimée.

J’avais acheté 3 plants d’aubergine qui restent assez chétifs je trouve.

De la roquette a été plantée pour compléter les laitues et diversifier les gouts des composition de salades.

Enfin des haricots à rames ont été planté. Ils ont une croissance plus importante que ceux planté en extérieur.

Parcelles extérieures proche maison

A proximité de la maison, je cultive 3 zone. Une première parcelle contre la serre avec haricots à rames et artichauts. J’ai créé pour cela un support en bambou avec un filet évitant les chats de gratter le terreau.

Une seconde parcelle avec des petits poids qui ont du mal à grimper sur la structure installée. L’année prochaine j’installerai simplement des branches.

Carottes et betterave poussent lentement mais surement. Enfin 3 griffes d’asperges ont été installée et commencent a pousser.

Contre la maison framboises et pomme de terre poussent facilement sous paillage.

Zone 2 – 3 Potager d’altitude visite 1 fois / semaine

Dans cette parcelle je cultive simplement les plantes résistantes et nécessitant peu d’entretien.

Chaque année je plante mes pommes de terre, maïs et tournesol pour mes poules, et 9 pieds d’asperges. Des oignons monstrueux poussent ainsi que des courges et potimarron.

Enfin quelques baies comme fraises , groseilles et framboises poussent de façon extensive mais produisent suffisamment.

Je ferai une autre vidéo courant aout je pense au retour des vacances pour voir l’avancement du potager.

formation taille d'ornement
Cet article vous a plu? Partagez-le!

guide jardinierSi vous êtes nouveau ici, je vous invite à télécharger mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.

Vous allez recevoir régulièrement nos informations par email. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Charte de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies pour que l’utilisateur ai une meilleure expérience d’utilisation. En continuant la navigation sur ce site, vous consentez à l’acceptation de la collecte de données et aux cookies de notre part. En savoir plus.