Pourquoi tendre vers l’autonomie au potager

formation mauvaises herbes

Bonjour et bienvenue,

C’est Christophe de Jardinier pro. Aujourd’hui on va parler tout simplement des phénomènes qu’il y a actuellement sur l’économie.

comment avoir de gros poireaux

tendre vers l’autonomie?

Alors vous avez peut-être eu l’info que le Royaume Uni se retire de l’Union Européenne.
Alors pourquoi je vous parle de ça alors que moi c’est plus la thématique du jardin ?
Tout simplement parce que je suis complètement convaincu que l’économie européenne va plutôt mal et que ça va être difficile de revenir sur une bonnes lancée et je suis certain qu’il faut tendre vers l’autonomie autant au niveau de la production de ces besoins c’est à dire en légumes, en fruits et peut-être en viande aussi parce que, que va-t-il se passer si il y a un crash boursier et qu’il y a une dévaluation de l’Euro qui s’amorce ? 
Avec vos euros que vous allez  gagner à la fin du mois, vous allez pouvoir acheter moins de denrée, de quoi manger etc. Le prix du kilo de tomate va grimper énormément. Si bien que si vous êtes autonome, si vous produisez vos propres patates, vos propres fruits et légumes, vous serez complètement autonome et indépendant des phénomènes actuels dus aux scénarios politiques qui sont en place et vous ne dépendrez pas d’un système global mais vous dépendrez entièrement de ce que vous, vous avez planté et de ce que vous, vous souhaitez avoir et de votre propre économie.

Je suis persuadé que le système est un peu bancal et que si on veut pouvoir produire des aliments bio, on doit forcément les produire soi même parce que des fruits et légumes qui sont produits sans pesticide vont coûter de plus en cher de toutes façons.
Aujourd’hui vous ne vous en rendez peut-être pas compte mais je peux vous assurer dans quelques années on va assister à un grand retournement.

Comment devenir autonome en fruits et légumes

Et il faut se préparer par rapport à ça et  c’est pour cette raison aussi que j’ai créé la formation autonomie au potager. Ce n’était pas simplement pour vous donner des petits concepts etc, c’était vraiment pour vous assurer une production vraiment importante pour que vous puissiez être autonome au potager (autonome en alimentation). Pour que peu importe les phénomènes actuels qui vont se profiler, que vous ayez au moins déjà les bases pour réussir à vous nourrir et de façon saine.

formation mauvaises herbes

C’est une formation que j’ai monté sur des principes de base. Que vous ayez des petites surfaces ou des grandes surfaces peu importe. Plus vous aurez de surface plus vous pourrez produire mais ça concerne aussi les personnes qui ont des petites surfaces.
Le phénomène qu’il y a aujourd’hui, bon c’est un phénomène un peu spécifique sur l’Europe.

Ce qu’il se passe c’est que la classe basse des Anglais a l’impression de ne plus du tout avoir de pouvoir d’achat, de toutes façons ils n’ont pas d’économie donc ils ne les investissent pas.
Ce sont eux qui ont dit non à l’Europe car ils ont eu l’impression que ça n’allait rien arranger.
Si bien que on a un système où les personnes qui ont peu d’argent votent pour leurs pays et pas pour l’Europe.
Le problème c’est qu’en votant comme ça c’est toute une économie qui se casse la figure car les gros investisseurs investissent dans l’Europe en partie et le problème c’est que après il y a un gros crash niveau boursier avec une dévaluation certaine de l’Euro qui va, je pense, s’amorcer.
En tout cas toutes les actions etc le marché Anglais s’est cassé la gueule donc ça va être complexe.

Imaginez que par la suite plusieurs états fassent un peu la même chose (Italie ? Espagne ? Peut-être la France?) Si on a tout le monde qui reprend ses billes ou rembourse ses dettes plus ou moins et surtout qui sort du système européen c’est l’économie européenne qui va se casser la figure.

C’est quand même grave et on est totalement pas responsable, je tonds toute la journée donc je ne suis pas responsable des phénomènes économiques et des choix que font les pays.
Et le problème c’est que vous ne pourrez rien faire contre des phénomènes comme ça et cela va s’amplifier d’année en année et si vous ne prenez pas de précaution, il va forcément y avoir des phénomènes qui vont s’accélérer. Cela ne sera pas forcément visible tout de suite ou alors ce sera très radical.
Si vous n’avez pas les bases tout de suite vous ne pourrez pas subvenir à vos besoins par la suite ou alors ce sera très dur, on va entamer une période qui va être très dure.

Imaginez que vous soyez totalement autonome en fruits et légumes aujourd’hui, même si vous perdez votre travail, même si c’est la pire des choses qui puisse vous arrivez , vous pourrez toujours vous nourrir en fruit, en légume, en viande, vous aurez les clés d’une réussite certaine pour subvenir aux besoins primaires de l’humain.
Au final, des phénomènes comme ça, ça fait réfléchir sur les choses essentielles.
En évitant  tout le superflu, les iphones, les jeux, les belles voitures etc c’est du superflu on y pensera moins et on reviendra à la base, à ce qui nous fait vivre : l’eau, l’alimentation et un toit pour dormir .

Sur ce, je vous laisse réfléchir. Ceux qui sont intéressés, je vous laisse visualiser le programme de cette formation sur l’autonomie au potager et je vous assure qu’elle vous apportera vraiment des concepts et des idées toutes nouvelles pour que même vous en tant que débutant vous puissiez vous mettre au potager très facilement

formation taille d'ornement
Cet article vous a plu? Partagez-le!

guide jardinierSi vous êtes nouveau ici, je vous invite à télécharger mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.

Vous allez recevoir régulièrement nos informations par email. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Charte de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies pour que l’utilisateur ai une meilleure expérience d’utilisation. En continuant la navigation sur ce site, vous consentez à l’acceptation de la collecte de données et aux cookies de notre part. En savoir plus.