Novembre au potager: semis, boutures marcottage.

Beaucoup de jardiniers prennent le mois de novembre comme une fin de jardinage au potager. Aujourd’hui, je vais vous montrer qu’en novembre, vous pouvez encore faire de nombreuses choses enrichissante pour vous et votre production.

La plantation des bulbes en novembre

Comme chez mes clients, Novembre, je plante des bulbes au potager. Bien sûr, il ne s’agit pas de bulbes de fleurs, mais de légumes bulbe.

Il y a les oignons, les échalotes et les ails.

L’ail est une plante assez facile que l’on peu utiliser a partir des ails bios issus du commerce. Pas besoin d’acheter des jeunes plants d’ail en jardinerie. Prenez un ail, et il suffit de le diviser en plusieurs cailleux, qui deviennent ainsi vos futurs jeunes plants prêts à être plantés.

Pour les oignons et les échalotes vous trouverez des jeunes bulbilles à la vente dans le commerce, ceux ci sont au nombre d’une centaine pour peu cher. N’hésitez pas à les planter au potager vous les récolterez au printemps et vous gagnerez beaucoup plus lors de la récolte croyez moi!

La plantation doit être faite en surface. Ne pensez pas planter vos bulbes potagères en profondeur comme les tulipes ou autre.

Pour les 3 plantes que l’on va cultiver, il faut un sol assez drainant, mais en tout cas jamais trop détrempé.

L’avantage, c’est qu’en automne, hiver, le sol n’a pas besoin d’être arrosé. La culture en hiver nécessite ainsi beaucoup moins d’entretien.

Procédé, plant par plant sur une ligne. Sur un sol assez meuble, vous devez planter à la main chaque bulbille avec les racines en bas. Faites en sorte que la tige dépasse légèrement. Le jeune plant ne doit pas être entièrement enterré, 1/7 ème doit être hors terre. Par dessus la plantation, ajouter un peu de paillage léger

Plus les jeunes plants pousseront plus vous pourrez rajouter du paillage.

En règle générale, le paillage va protéger vos jeunes plants des forts gels. Si le sol est nu, il va subir de très forts gels. Alors que si le sol est couvert, vous ne risquerez pas de faire geler vos plantations: le sous sol restera hors gel.

La récolte des derniers fruits

Novembre est aussi un superbe mois pour récolter vos derniers fruits:

  • Les dernières pommes et poires du jardin s’il en reste avant les gelées
  • Les graines de types noisettes, chataignes et noix.
  • Les derniers petits fruits

Souvent, on manque de motivation pour profiter des derniers jours de soleil. Alors qu’une simple sortie en foret/ jardin permet de ramasser quelques dizaines de kilos de graines comestibles de type noisettes, chataignes, ou noix. Et croyez moi, ce type de denrée coute cher à l’achat au kilo. De plus, ces graines font partie des seuls permettant d’être gardées et conservées à l’état naturel : pas besoin de réfrigération, ni de dessèchement (comme pour les champignons)

La plantation et le marcottage

A la sainte Catherine, tout bois prend racine. Alors comme le dicton, profitez de novembre pour organiser vos plantations de fruitiers judicieusement.

Vous pouvez notamment installer un plant de vigne au pied d’un arbre peu productif pour augmenter la production de ce dernier: vous allez non seulement récolter les fruits de l’arbre, mais aussi de nombreuses grappes de raisin, le plant de raison ayant pris comme support l’arbre en question.

Profitez des derniers beaux jours pour produire les derniers radis, salades sous tunnel ou autre. Vous pouvez même en profiter pour planter des fèves .

J’apprécie cette date pour organiser tout mes bouturages de plantes délicates. L’automne est idéal pour organiser toute une caissette de boutures avec un mélange de 2/3 de sable et 1/3 de terreau. Maintenez cette caissette bien humide tout l’hiver. Les boutures seront essentiellement faites de 3 boutons : 2 enterré et un au dessus terre.

Le marcotage d’une plante est aussi possible. Si vous disposez de branches arrivant à même le sol, profitez en pour enterrer une partie d’une branche dans un pot en maintenant le terreau humide. Au bout de quelques temps des racines se formeront et vous pourrez couper la branche de l’arbre. Vous aurez un jeune plant vigoureux à moindre coût

Laisser des herbes hautes

En laissant une partie de son jardin avec des herbes hautes, vous favorisez la biodiversité. Vous allez nourrir l’ensemble des animaux de proximité. Les graines vont attirer les oiseaux, les insectes auxiliaires vont y trouver refuge et vous pourrez profiter du vol de nombreux oiseaux dans votre jardin, sans avoir a acheter de la nourriture couteuse et grasse pour ces oiseaux.

Vous pouvez compléter ces parties en friches, avec un hotel à insecte

C’est un élément indispensable permettant de favoriser les insectes auxiliaires au jardin sans efforts.

Pour aller plus loin, je vous invite à installer un abri pour oiseaux bien fermé. Cela va leur permettre de s’isoler durant les periodes de grand froid.

Pour cela, l’idéal est de se munir d’un nichoir pour oiseau sauvage

et de commencer une esquisse de nid. Dans  l’idéal l’ouverture doit être assez petite comme celui ci . A cela, vous pouvez améliorer l’isolation en découpant des chutes de panneaux isolant en polystyrène en extérieur. Si vous voulez garder l’extérieur visuellement correct, préférez installer des fibre de laine de bois à l’intérieur, cela rendra les lieux douillet et très bien isolés.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

guide jardinierSi vous êtes nouveau ici, je vous invite à télécharger mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.

Vous allez recevoir régulièrement nos informations par email. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Charte de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *