Laurier cerise : Prunus laurocerasus

Le laurier cerise est l’une des plantes les plus robustes en haie. C’est aussi une plante particulièrement poussante.

Le laurier cerise  ou Prunus laurocerasus est une excellente plante de haie supportant facilement la taille et adapté a tout type de sol et climat.

6 réflexions au sujet de “Laurier cerise : Prunus laurocerasus”

  1. Bonjour, j’ai planté une haie de laurier cerise en avril 2020, depuis, elle n’a pas beaucoup grandi et les feuilles sont toutes vertes clair, voir même presque jaune! Faut il que j’apporte un engrais? Merci

    Répondre
    • Votre haie manque certainement d’azote. Un apport de compost en surface ferait un grand bien. 2 à 4 cm juste déposé en surface suffisent. Si vous en avez chez vous il faut qu’il soit bien décomposé. Sinon vous pouvez vous en procurer en jardinerie en sac ou en vrac en compostière si vous en disposez d’une chez vous. cdt

      Répondre
  2. bonjour Christophe,
    j’ai eu un problème d’oïdium sur ma haie de lauriers palme , que j’ai traité en pulvérisant du soufre , au bout de quinze jours j’ai de bon résultat. j’ai aussi de minuscules taches rouges sur certaines feuilles , j’ai cru que c’était un insecte ,mais a priori non. Auriez-vous une idée de ce que cela peut être. j’ai une photo éventuellement.
    merci pour votre retour

    Répondre
    • Bonjour il s’agit certainement de tâche de rouille. Pour cela des traitements naturels à base de purin d’ortie ou purin de prêle résoudrons le problème.

      Regardez cependant attentivement le dessous de la feuille pour vous assurez qu’il n’y a pas de piqures d’insectes ou l’installation d’araignées.

      Répondre
  3. Bonjour

    J’ai une haie de laurier palme qui est malade
    Je ne sais pas quoi mettre comme produit ?
    Pouvez-vous m’aider
    Merci d’avance

    Répondre
    • Bonjour Sylvain,
      Cela dépend des symptomes. S’il s’agit de trous dans le feuillage c’est généralement dû à des scarabés (Otiorhynques) qui sortent la nuit pour grignoter le feuillage. Hérisson et poules sont les prédateurs. Sinon pour les larves il y a des némathodes (à partir de 12°C de t°C extérieur)

      S’il s’agit d’un jaunissement du feuillage, un apport d’engrais organique azoté fera l’affaire, encore mieux, du compost au pied de la haie.
      Enfin s’il s’agit de brunissement des extrémités, c’est généralement dû au froid durant l’hiver, surtout suite à une taille un peu tardive. Dans ce cas la plante se remet facilement au printemps.

      Répondre

Laisser un commentaire

Taille maximale du ficher a joindre: 300 Mo. Drop file here

Ce site web utilise des cookies pour que l'utilisateur ai une meilleure expérience d'utilisation. En continuant la navigation sur ce site vous consentez à l'acceptation de la collecte de données et aux cookies de notre part. En savoir plus.

ACCEPTER
politique de cookies