La taille de structure de jeunes fruitiers: Exemples de pommiers cerisiers et pruniers

formation renovation gazon

J’ai récemment eu quelques questions concernant la taille de jeunes fruitiers et je souhaite répondre à ces questions au travers d’un article complet.

Lorsque l’on forme un jeune fruitier, les premières années de croissance sont quasiment sans récoltes. Bien que bon nombre d’entre vous espèrent quelques cerises ou quelques pommes, il ne faut pas espérer une taille et une quantité decente.

La première erreur que l’on fait les premières années, est d’optimiser la mise à fruit de jeunes fruitiers. Or, comme je vous l’ai dit, la production n’arrive qu’à partir de la cinquième année. Avant, il s’agit d’effectuer des tailles de structure, permettant de former l’arbre à sa silhouette future.

Je vous invite à vous balader et visualisez des anciens vergers de pommiers prunier etc… Je parle bien sûr de vergers de professionnel destiné à la production et commercialisation de fruits. Vous trouverez de nombreuses clés de la réussite d’une taille de fruitier réussi:

  • Peu de branches principales, généralement entre 3 à 6 branches charpentières et de nombreuses divisions courtes
  • Un arbre bien ouvert permettant de capter un maximum de rayon du soleil, les fruits ont donc plus de sucre et plus de goût
  • Des fruitiers formés relativement bas permettant d’optimiser la récolte sans engin de levage. (seuls les fruits à coques sont une exception)

Je vais donc faire le point sur différents cas de figure sur les fruitiers que vous plantez tous dans votre jardin.

Comment tailler la structure d’un jeune cerisier

jeune cerisier a tailler

Voici un exemple d’un cerisier de l’un de mes lecteurs.

Vous pouvez remarquer que classiquement, ce cerisier a tendance à monter et forme une branche principale qu’il faut supprimer dès le plus jeune âge. Sinon l’arbre sera haut et vous devrez récolter les 30 prochaines années des cerises à plus de 5 mètres de haut.

Pour cela voici la section que j’effectuerai au sécateur de force. J’apprécie particulièrement le modèle de chez bahco avec des grands manches et une lame de coupe très puissante pour ce type de section. Les sections sont nettes et sans bavure.

Voici un photomontage du jeune arbre après la taille de structure qui doit être réalisée avant fin Mars. idéalement fin février début Mars, avant la montée de sève.

Vous pouvez remarquer que la taille est clairement sévère pour un arbre de cette hauteur. Je l’assume et je vous assure que cette réduction de branches bien qu’importante est vitale pour la bonne structure de la plante.

On ne conserve que 6 branches principales au total et si possible des branches opposées. Formant ainsi une couronne de branches autour du tronc. Vous remarquez que j’ai conservé seulement des branches basses et aucune branche interne. Elles s’orientent toutes à l’extérieur avec une certaine inclinaison. On supprime toutes les autres branches qu’elles soient internes, érigées ou difformes.

Durant l’année vous allez découvrir de nombreuses branches se formant proche du tronc. Celles-ci doivent être supprimées progressivement durant l’année. Vous ne devez conserver que deux à trois branches secondaires par branche principale. Et si possible deux branches secondaires opposées ou s’orientant vers des espaces vides de l’arbre. Avec toujours la même règle:

  • pas de branche érigée;
  • pas de branche s’orientant vers l’intérieur
  • et si possible des branches relativement loin du tronc principal.

Si vous avez respecté la taille durant l’année, voici un photomontage de l’arbre l’année suivante début Mars.

jeune fruitier taillé après une taille de structure la seconde année

Voici une plante avec une structure équilibrée, un port bas, et une bonne quantité de branches secondaires. La suite consiste à maintenir le dédoublement des branches au plus près des branches secondaires. Vous allez ainsi densifier la plante au fur et à mesure tout en conservant l’accès à la sève la plus proche possible pour les fruits.

formation fruitiers

Si vous êtes intéressé pour en savoir plus concernant la taille des fruitiers, repérer les différents types de bourgeons, et comment effectuer les tailles correctement (taille de printemps, taille en vert…), j’ai créé une formation sur la taille des fruitiers de A à Z. Vous pouvez y accéder ici.

Taille d’un jeune pommier : comment former une belle structure?

Je vais vous montrer un second exemple de taille de structure d’un pommier de 3 – 4 ans formé en quenouille. C’est la forme que l’on achète en pépinière ou en jardinerie la mieux adaptée à la production de fruits bas. La quenouille a un tronc de 50 à 60 cm de haut et les branches commencent ensuite. Contrairement à la demi-tige ou la tige vous n’aurez pas à monter par la suite dans l’arbre pour récolter. Par contre, ce type de forme de fruitier ne permet pas le passage de la tondeuse au pied de l’arbre. (Ou en tout cas difficilement!)

Voici un exemple de taille que j’ai réalisé cette semaine , mi-février.

Les tailles de structure s’effectuent avant la montée de sève durant des journées sans humidité et surtout sans gel nocturne. Pour les quenouilles, la taille de structure s’effectue au sécateur classique. J’utilise personnellement les sécateurs professionnels de la marque bahco. Les deux que je possède ont maintenant 14 années!

Voici un jeune pommier en quenouille une année de croissance après plantation.

C’est donc le moment de s’occuper de sa structure.

La plupart des gens préfèrent couper juste les extrémités pour ne pas perturber l’arbre. Malheureusement, c’est totalement inefficace et contre-productif. Les tâches les plus importantes à réaliser à ce stade sont:

  • repérer les branches les mieux orientées et les plus prometteuses
  • tailler toutes les autres sans état d’âme jusqu’au tronc.
  • couper les extrémités des 4 à 5 branches restantes pour harmoniser la hauteur en laissant le dernier bourgeon extérieur.

Voici le jeune arbre une fois la taille effectuée.

Comme vous pouvez le remarquer je suis passé de neuf branches principales à six. L’année suivante en fonction de la croissance de la plante je pourrai encore en supprimer une pour ne maintenir que cinq branches principales. Il est important de maintenir des branches saines et sans blessure.

Voici une image d’ensemble du jeune fruitier avec les extrémités taillées.

Vous comprenez donc que les premières années, le but principal consiste à simplifier l’arbre et orienter la sève de façon efficace dans les différentes branches.

Comme vous pouvez le voir cet arbre n’a plus de dominance par une branche principale mais va distribuer la sève de façon homogène sur les six branches restantes. Le houppier est bien dégagé et ouvert.

Si vous souhaitez apprendre à former vos arbres fruitiers, je rappelle que vous pouvez accéder à ma formation complète reprenant toutes les tailles des fruitiers, qu’il s’agisse de pommiers poiriers pruniers, cerisiers mais aussi les oliviers amandiers, figuiers, plantes méditerranéennes et bien d’autres exemples de tailles fruitières. Cliquez ici pour rejoindre la formation.

J’espère que cet article vous aura aidé à tailler votre jeune fruitier. Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser en commentaire. Vous avez aussi la possibilité de poster une photo de votre fruitier (en pièce jointe) si vous souhaitez des conseils concernant la taille de votre cher fruitier. Je répondrai dans les plus brefs délais de façon imagée.

Au plaisir et joyeux printemps à tous.

Christophe le paysagiste.

formation mauvaises herbes

Laisser un commentaire

The maximum upload file size: 300 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here

Ce site web utilise des cookies pour que l'utilisateur ai une meilleure expérience d'utilisation. En continuant la navigation sur ce site vous consentez à l'acceptation de la collecte de données et aux cookies de notre part. En savoir plus.

ACEPTAR
Aviso de cookies