Image aérienne de jardin: photographier son jardin autrement

Image aérienne d'un jardin

Image aérienne de jardin

En cette période de repos végétal, je me concentre sur la conception de plans d’aménagements de jardin. Pour réaliser des projets d’aménagement, l’image aérienne de jardin est indispensable. Cependant, j’ai jusque là utilisé des images provenant de Google maps pour la création de projet ou la conception de déclarations préalable de travaux . La qualité assez décevante des images aériennes de google maps ou de géoportail m’ont fait réfléchir à une solution permettant une qualité photo haute définition, tout en profitant d’une image réelle et d’actualité.

En effet, les sites d’images satellites ont toujours un ou deux mois de retard par rapport à la réalité. Cela engendre dans mon cas quelques petits soucis concernant de nombreux projets, notamment les nouvelles habitations qui se construisent souvent en moins de 6 mois. Dans ce dernier cas, les images satellites ne représentent que la parcelle nue, ou tout simplement le terrassement effectué, mais pas l’implantation exacte de la maison en soit.

Mes critères pour réaliser ce type de photo sont assez restrictifs:

  • Je cherche une solution simple d’utilisation, que je puisse répéter dans chaque cas de figure.
  • Mon budget pour la création de photo de bonne qualité n’est pas à rallonge, donc je ne pouvais pas mandater des professionnels de la photo aérienne pour chaque cas de figure.
  • La qualité de la photo est primordiale pour avoir une représentation exacte et réaliste des arbres, arbustes et haies déjà présents sur place pour pouvoir insérer facilement mon projet sur cette image.

Un drône pour les prises de vue aérienne

Je me suis donc penché sur la problématique avec intérêt. C’est à ce moment que je me suis rapproché d’un vendeur de modélisme en Haute Savoie  pour lui demander quelques conseils concernant les prises de vues ainsi que mes exigences.

Il m’a vite rassurer vis à vis de ma demande, bien que pour moi, cet objectif était seulement à la portée de professionnels du modélisme et de la photographie. Et pourtant il n’en était rien.

Une petite démonstration sur site de la prise en main d’un drône ou quadricoptère, m’a vite convaincu. En fait, je ne pensais pas que la technologie était tant au point que cela en terme de modélisme: stabilité, facilité enfantine pour décoller et atterrir…

J’ai donc opté pour un engin exceptionnel car il s’agit d’un quadricotère entièrement stabilisé par satellite.

Pour voler correctement, cet engin doit capter au minimum 5 à 6 satellites pour assurer une position stable. Il s’agit du DJI Phantom 1 un des premiers drone n’étant plus un jouet mais un outil permettant d’être utilisé de façon professionnelle. Son prix autour des 400 euros reste raisonnable vu l’intérêt que je peux en tirer.

Pourquoi l’utilisation d’un drône?

Vous le savez peut être déjà, mais en modélisme, l’outil le plus stable permettant la photographie aérienne est l’aéronef ou drône. Bien qu’il y ai de nombreuses polémiques vis à vis de ces engins, je compte bien vous prouver le contraire à travers cet article. Pour cela rien de mieux qu’un résultat concret du type de photo que l’on peut faire très très facilement avec ce type d’engin.

Image aérienne d'un jardin

Image aérienne d’un jardin

Cette image est réellement la première que j’ai effectuée lors de mon premier vol avec appareil photo. La qualité du détail est impressionnante. Je ne pensais vraiment pas arriver à ce type de qualité. Bien sûr ce jour là, la luminosité était bonne (beau temps, ciel bleu) et cela a aidé pour la qualité de la photographie .

Vu les vibrations que cet engin engendre, je m’attendais à une photo entièrement tremblante. Bref, une photo inexploitable quoi. Et bien pas du tout.

Non seulement, je peux cadrer une parcelle de 1000 à 2000 m2 facilement (voir plus) , mais aussi insérer dans mon plan les détails des abords très proche de chaque parcelle: boisement, rivières, routes…

 

Coté technique

J’avoue ne pas avoir voulu investir dans un matériel de compétition vis à vis des prises de vues. J’estime disposer déjà d’un appareil photo compact suffisant pour effectuer des prises de vues correctes.

Mon premier souci technique était celui ci :

le dji phantom va t il être assez puissant pour soulever mon appareil photo? (un pentax optio w80 de 150 grammes) . La réponse au décollage à été nette: sans aucun souci.

Le deuxième souci était :

Comment déclencher automatiquement l’appareil photo après une minute de vol (en gros) et effectuer des prises de vues séquentielles (toutes les 10 s par exemple).

En fait, il y a une option, dans la majorité des appareils photo compact, qui permet de faire des déclenchements séquentiels. Il suffit d’aller dans l’option retardateur de prise puis opter pour l’image séquentielle. Après, c’est tout simple, une fois le drone prêt et l’appareil photo attelé, il suffit d’appuyer sur le déclencheur avant le début du vol. Ensuite l’appareil photo fait des prises de vues toutes les x secondes durant le vol suivant vos réglages.

Le troisième problème :

Je ne savais pas comment insérer l’appareil photo compact sur le drône, non seulement pour éviter les vibrations, mais aussi pour éviter que l’appareil glisse et tombe de …300 m de haut. Pour cela,  j’ai attaché l’appareil directement en dessous du drone à l’aide de serre cables et le tour était joué. Je me suis assuré que les serres cables passaient par l’attache lanière au cas ou l’appareil décidait de tomber,…

Pour les vibrations, j’ai simplement glissé un morceau de Mousse entre le drône et l’appareil photo, cela suffit amplement.

Voila, vous savez donc tout les secrets d’une photo aérienne réussie.

Photographie de massifs et créations paysagère

En plus des photographies aériennes pour mes créations de plans d’aménagements, cet outil me permet de photographier sous différents angles mes créations paysagères, qu’il s’agisse de massifs, de terrasses, ou autres aménagements paysagers. C’est idéal pour une prise de vue hors du commun et mettant vraiment en valeur l’aménagement complet.

image aérienne d'un aménagement paysager

image aérienne d’un aménagement paysager

Voici un exemple d’un aménagement de massif que nous venons de réaliser en bord de route. (pas exceptionnel pourtant) Pour l’instant, je n’ai essayé que les prises de vues (vue d’en haut). Par la suite,  je pense faire quelques modifications pour permettre d’autres angles de prise de vue et photographier sous les meilleurs angles mes créations.

Voilà, j’espère que vous avez apprécier ces petits conseils. Pour ceux qui hésitent encore à se lancer à l’aventure, n’hésitez plus et foncez, mais restez sur des valeurs sûres comme le DJI Phantom 1

Je tiens a préciser que ces photos ont été réalisées sur des parcelles privées avec autorisation des propriétaires.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

guide jardinierSi vous êtes nouveau ici, je vous invite à télécharger mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.

Vous allez recevoir régulièrement nos informations par email. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Charte de confidentialité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *