Fusain du japon: entretien, multiplication, maladie

Euonymus japonicus, le fusain du japon

Euonymus japonicus, le fusain du japon

Vous avez certainement un fusain du japon dans votre jardin, on l’appel aussi Euonymus japonicus. Cette plante est un arbuste très souvent panaché, assez répandue. Si j’écris cet article aujourd’hui, c’est pour non seulement vous donner quelques informations simples au sujet du fusain du Japon, mais aussi mon avis et mes conseils pour maintenir cette plante en bon état.

Zoom sur le Fusain du Japon

feuillage panaché du fusain du japon

feuillage panaché du fusain du japon

C’est avant tout une plante persistante originaire d’Asie. Si l’on doit retenir quelques points importants vis à vis de cette plante retenez ceux-ci:

  • Une plante atteignant 2 m à 2,5 m dans nos régions mais principalement de 1,5 M de haut au bout de 5 à 10 ans
  • Elle accepte une exposition plutôt lumineuse mais peut très bien pousser à mi-ombre
  • Elle apprécie aussi les sols calcaires.
  • Le fusain est assez rustique jusqu’à – 12 °C au delà vous allez observer des brulures au niveau du feuillage.
  • Un feuillage panaché persistant (pour les cultivars de type “président Gauthier” , ‘Luna’)  permettant d’éclaircir les zones d’ombre du jardin.

Le fusain n’a rien d’extraordinaire, mais il fait partie de ces rares plantes persistantes au feuillage varié très apprécié en haie vive ou en fond de massif.

La taille du fusain du japon panaché

Taille du fusain du japon, forme en boule

Taille du fusain du japon, forme en boule

Je sais que vous êtes assez friands de mes conseils concernant la taille. Pour le fusain, vous pouvez effectuer la taille au taille haie. En effet, c’est une plante appréciant d’être taille. Elle n’a aucun mal a cicatriser et se densifie après taille.

formation mauvaises herbes

J’aime effectuer la taille au printemps, comme aujourd’hui en mi-Mars. J’ai pris une photo de la plante que j’allais tailler pour vous montrer à quoi peut ressembler un fusain du japon non entretenu. L’idée c’est simplement de lui redonner une forme arrondie, tout en supprimant le plus de branches présentant des feuilles entièrement vertes. En effet, sur des arbustes panachés, le feuillage vert reviens assez souvent. C’est dommage, il est donc important de supprimer le feuillage d’origine de cette plante.

Comme de nombreuses plantes, les ronces ont vite tendance à s’insérer dans l’arbuste. Il est important de bien supprimer à la base l’ensemble des ronces pour que la plante puisse avoir une croissance harmonieuse. (J’ai représenté par des croix les ronces à supprimer avec une bêche)

Avec le temps, cette plante a tendance à s’évaser. Grâce à la taille, vous éviterez les trous et maintiendrez un arbuste bien compact. C’est cependant une plante présentant un port en boule naturellement. Il ne faut qu’amplifier l’effet naturel de sa forme.

N’oubliez pas après la taille de bien nettoyer et enlever les déchets de taille sur l’arbuste. En effet, du fait que cette plante soit assez touffue, elle garde généralement entre ses branches les quelques branches coupées (surtout au sommet). Il faut donc secouer à l’aide d’un balai japonais la plante pour assurer un bon nettoyage.

Maladies du Fusain du japon

On arrive à un chapitre assez complexe. En effet, le fusain japonais est très très sensible aux cochenilles. C’est d’ailleurs l’une des plantes que je n’aime pas pour cette raison. Elle se fait coloniser par ses petits insectes blancs collés aux branches et au dessous des feuilles. Les cochenilles affaiblissent l’arbuste et font généralement tomber les feuilles. Pour arriver à bout de cet ennemi des culture, je vous conseille d’installer la coccinelle Cryptolaemus. Cette coccinelle est l’ennemi n°1 des cochenilles et d’ailleurs elle en fait son plat principal. Certains utilisent aussi des solutions maison. J’apprécie le savon noir ( 1 cuillère à café pour 1,5 L d’eau ) en pulvérisation.  Vous pouvez aussi utiliser de l’huile blanche durant l’hiver.

Le fusain du japon est parfois atteint d’oïdium. Il s’agit d’un léger champignon blanc qui s’installe sur le feuillage. C’est un indicateur d’un excès d’humidité. Bien souvent, lorsque je remarque cette maladie, j’insiste pour déplacer cette plante dans un endroit plus ensoleillé du jardin. En tout cas, éviter l’arrosage par aspersion.

Multiplication du fusain du japon

Pour ce qui est de la multiplication, le bouturage donne de bons résultats.

Je procède ainsi:

  1. Taillez des sections de 10 à 15 cm en extrémité saines de la plante en septembre.
  2. Coupez le bas juste en dessous d’un oeil, supprimez ensuite toutes les feuilles sauf les deux dernière en extrémité
  3. Coupez de moité les deux dernières feuilles à l’aide d’une paire de ciseaux
  4. trempez dans de l’eau la tige, puis dans de l’hormone de bouturage.
  5. Plantez la tige dans une terrine préalablement remplie de terreau semis
  6. Appuyez légèrement le terreau autour de la tige pour faire une bonne jonction
  7. Arrosez régulièrement et installez la terrine en serre froide, avec une température un peu plus élevée au niveau de la terrine.
  8. Installez un voile d’hivernage sur l’ensemble des bouture de votre terrine.
  9. Arrivé au printemps dès l’apparition de nouvelles pousses supprimez le voile d’hivernage. Les plantes pourront être replantées en septembre ou l’année suivante.

Vous aurez aussi du succès par marcottage, mais je n’ai encore jamais essayé cette technique.

 

formation taille d'ornement
Cet article vous a plu? Partagez-le!

guide jardinierSi vous êtes nouveau ici, je vous invite à télécharger mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.

Vous allez recevoir régulièrement nos informations par email. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Charte de confidentialité

7 Responses to “Fusain du japon: entretien, multiplication, maladie

  • bonjour voila mon fusain c est fait dévorer par des chenilles dois je le mettre à la déchetterie ou alors lui faire une taille très courte et il repartira l an prochain il étais magnifique et en une semaine il est ravager

    • Christophe Ghesquiere
      4 années ago

      bonjour,
      oui vous pouvez essayer d’effectuer une taille forte. J’ai eu de bons résultats de reprise sur des sujets ayant une bonne vigueur. Assurez vous de bien tailler toutes les branches et surtout évacuer ou brûler les déchets végétaux pour ne plus avoir de chenilles

  • Merci pour les infos, grâce à vous j’ai la solution pour éradiquer ses cochenilles .
    Par déduction avant de consulter votre site, j’ai aspergé d’un mélange d’eau et savon noir sur les feuilles et les tiges recouvertes d’insectes Blancs restant statistiques.Quelques jours après, voyant les tâches blanches sur les feuilles ,j’ai pulvérisé en petite pluie pour nettoyer les feuilles sur les micros cochenilles encore coller dessus,le lendemain j’ai enlevé en gros les cochenilles sur les feuilles et sur les tiges à la main pour qu’ils tombent .
    A ce jour,que dois je faire pour que ses petits insectes disparaissent?
    J’ai l’impression qu’elles ont séchées coller sur les feuilles,comment savoir si elles sont mortes?
    Je vois aussi sur des nouvelles feuilles des tâches de la même taille que les insectes Blancs, plutôt sombre , est -ce des nouvelles cochenilles
    Merci pour vos réponses

  • Bonjour, j’en ai un petit depuis plus de deux ans en terre dans mon jardin, il se porte bien est joli mais ne pousse pas du tout. Que faire svp ?

    • Christophe Ghesquiere
      2 années ago

      Bonjour
      ça pousse vraiment doucement comme plante. Souvent les plus beaux ont une croissance un peu plus poussée, car ils ont un sol profond et non caillouteux. N’hésitez pas à ajouter un peu de terreau/ compost au pied.

  • calmard ana
    3 mois ago

    Bonjour
    Mon Fusain perd ses branches les plus fines elle tombent par terre et il a perdu un peux des feuilles est ce normal a la sortie de l’hiver ?
    Je ne trouve pas ni des cochenilles ni de l’oidium
    que je dois fire

    • Christophe Ghesquiere
      3 mois ago

      Parfois au printemps les nouveaux bourgeons des fusains font tomber les anciennes feuilles. Mais généralement pas les branches. Si aucun bourgeon ne sort alors vous pouvez commencer a vous inquiéter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies pour que l’utilisateur ai une meilleure expérience d’utilisation. En continuant la navigation sur ce site, vous consentez à l’acceptation de la collecte de données et aux cookies de notre part. En savoir plus.