Apprendre à reproduire ses fruitiers et récolter 3 ans plus tard

Mon histoire: En 3 ans j’ai multiplié et récolté mes premiers kilos de fruits

Voilà maintenant 3 ans que j’ai bouturé de nombreux fruitiers dans mon jardin.
Et cette année a été la vraie première année avec de très belles récoltes.

Certains vous diront qu’il faut au moins 5 ans avant de pouvoir espérer récolter, mais pour les petits fruits et les plantes grimpantes au bout de 3 ans, vous pourrez récolter en quantités importantes.

J’ai revisionné la formation « créer une pépinière de fruitiers « , et je me suis rendu compte avec étonnement qu’elle datait de 2018. Année à laquelle j’ai créé de nombreuses boutures à partir de sarments et tronçon de branches.

La vigne qui longe la façade de ma maison était un sarment de vigne de 15 cm. Un petit morceau de bois.

vigne reproduire à partir d'une bouture
Aujourd’hui, elle orne toute la façade sur une quinzaine de mètres et a produit pas moins de deux seaux de 20 L de raisin. Un excellent muscat très fruité. Certes la peau est assez épaisse mais les grappes sont d’une excellente tenue quasiment pas de mildiou et pas d’oïdium.
Et ce n’est pas un cas à part.
Je dispose de figuiers d’un mètre à un mètre cinquante maintenant, des groseilliers à maquereau croulant sous les fruits, et bien d’autres fruitiers que j’installe au fur et à mesure dans le verger.

On peut dire que créer ses fruitiers et produire est finalement assez simple. Et contrairement à la pensée commune, les récompenses sont bien plus rapide qu’espérées.

Si aujourd’hui vous disposez d’un espace de culture, un petit coin de votre jardin que vous pourrez transformer en un petit (ou grand) verger, alors vous devez absolument apprendre les méthodes de multiplication des végétaux maintenant.
Car c’est maintenant que vous réussirez à produire vos jeunes plants que vous aurez sélectionnés.

Pourquoi il faut éviter d’acheter ses fruitiers

Vous allez me dire: « oui mais je préfère les acheter »
Malheureusement, lorsque l’on achète des fruitiers, on ne sait jamais trop à quoi s’attendre:
– Soit le fruitier produit de beaux fruits mais, à cause des nombreuses maladies affectant les feuilles et les fleurs, les fruits n’arrivent jamais à maturité « comme sur la photo ». Ils sont plutôt difformes ou remplis de vers et insectes.
– Soit la résistance au maladies et parasites est bonne (ce qui est rare dans le commerce) et dans ce cas, les fruits sont souvent décevants car ayant peu de goût, acide, ou nécessitant une presse industrielle pour extraire un jus de fruit acceptable.
– Soit non adapté à la région. C’est un peu comme un hors sujet (comme à l’école). Des fleurs qui gèlent, des fruits qui n’arrivent pas à maturité…

Alors que la solution est devant vos yeux.
Ce que vous observez autour de chez vous est la solution.
Ce fruitier de votre voisin aux figues tellement sucrées.
Ce prunier jamais malade produisant chaque année et bien adapté à votre région.
Rien ne sert de refaire le monde, ce qui a déjà produit ici un jour produira toujours.
Par contre introduire une espèce « nouvelle » est un peu osé et nécessite des connaissances d’experts pour adapter cette variété à votre climat.

Reproduire ses fruitiers lorsque l’on est débutant

Si aujourd’hui, vous n’êtes pas un expert, mais que vous souhaitez seulement créer un verger dans quelques années avec l’assurance qu’il soit productif, alors j’ai créé une formation pour vous.
Elle s’intitule « créer une pépinière de fruitiers sans investissement »
Elle s’adresse à tous les débutants et jardiniers amateurs qui ne souhaitent pas dépenser 20 x 50 euros (= 1K€!) pour disposer d’un verger de variétés inconnues.

Mais qui préfèrent dépenser quelques euros pour acquérir les connaissances de base. Les compétences nécessaires permettant de transformer n’importe quel morceau de branche en un fruitiers productif en 3 années.

Et avoir le plaisir de récolter . Et être gratifié par ses propres productions.
Vous pourrez par la suite déguster comme moi, durant tout l’automne et l’hiver les fruits de votre récolte. Ou les transformer en jus de fruits en compote en confiture, en coulis, en pâte de fruits, … les possibilités sont infinies.

J’ai une bonne nouvelle, la formation créer sa pépinière de fruitiers sans investissement est pendant quelques heures en promotion. Regardez si l’offre est toujours disponible!

Je vous souhaite une excellente formation pour ceux qui décident de franchir le pas, et un excellent week-end.
Christophe, le paysagiste

Laisser un commentaire

The maximum upload file size: 300 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here

Ce site web utilise des cookies pour que l'utilisateur ai une meilleure expérience d'utilisation. En continuant la navigation sur ce site vous consentez à l'acceptation de la collecte de données et aux cookies de notre part. En savoir plus.

ACCEPTER
politique de cookies