Vous êtes ici : Jardinier Pro » Taille végétale » Taille des fruitiers » Comment tailler un jeune cerisier : la taille de formation

Comment tailler un jeune cerisier : la taille de formation

Aujourd’hui, un de mes lecteurs m’a demandé mon avis sur la taille de son jeune cerisier. Nous allons donc évoquer la taille structurelle de ce jeune cerisier en gobelet. Ce cas étant spécifique, je vais donc donner aussi des généralités sur la taille des jeunes cerisier et ce qu’il est bon a faire les années suivantes.

 

Comment tailler la futur structure un cerisier

Dans ce cas de figure, on ne va pas chercher la production de cerises mais la production de branches importantes pour la futur production de ce fruitier.

Prenons ce cas de figure et regardons le en détail:


Il s’agit là d’un jeune cerisier de 4 à 5 ans pas plus.

Au niveau du tronc on voit déjà quelques tailles qui ont été effectuées. dont une grosse branche à gauche qui aurait pu être une belle futur charpentière.

A ce jour nous pouvons donc compter 3 grosses charpentières : ce sont les trois plus grosses branches de l’arbre a partir du tronc. Ce sont elles qui vont par la suite diriger l’ensemble de la sève en 3 endroits différents de l’arbre.

Idéalement  4 charpentières permettent de profiter d’un ensoleillement au quatre coins de l’arbre.

Ici l’avantage c’est que ces 3 charpentières sont toutes orientées d’un coté. Elles auront chacune assez de place pour se développer correctement dans le futur.

1 Supprimer les charpentières mal placées

La première chose est donc de supprimer les charpentières mal placées.

Ici on remarque 3 grosses branches dont une qui se dédouble en deux branches l’une proche de l’autre. Vous remarquez donc que ces deux branches sont bien trop rapprochées et se gêneront par la suite. Donc En (1) il va falloir supprimer cette grosse charpentière entièrement.

Certains dirons « oui mais ce sont des fruits en moins ». Oui certainement pour les deux prochaines années, mais la fouche actuelle n’est pas assez arquée pour conserver ces deux branches charpentières et dans l’avenir cela va produire de nombreuses branches croisées.

2 Former une futur charpentière

Nous avons donc un grand trou à l’arrière de l’arbre.

Pour combler ce trou , l’important est de reformer une charpentière derrière.

En (2) nous pouvons voir cette branche s’orientant justement dans ce trou. Elle sera donc la branche idéal à la formation d’une futur charpentière.

Pour cela une taille doit être effectuée sur cette branche avec un bourgeon extérieur à feuille. et sur cette branche on conservera seulement le bourgeon extérieur. durant juin les nouvelles branches issues de cette branches devrons être coupées à 4 à 5 feuilles. Seulement la branche d’extrémité sera maintenue jusqu’au printemps suivant ou l’on réalisera aussi une taille sur un œil extérieur.

3 Rééquilibrer l’arbre pour éviter les dominance

Un des enjeux important dans la taille des jeunes cerisiers, c’est la taille de rééquilibrage. En effet, cette taille permet d’équilibrer les forces de sève dans chaque branche. Dans ce cas, la branche (3) est bien trop haute et puissante. Elle risque de déséquilibrer la force de la sève. On va donc taille cette troisième branche au dessus d’un oeil extérieur afin de rééquilibrer l’arbre et assurer la croissance sur un oeil à feuille.

On voit en extrémité de cette branche (3) une extrémité avec une bourse (ancien support à fructification) et de nouveau une futur floraison.

Repérer les futurs bouquets floraux.

Pour les cerisier, l’ensemble des fruits peuvent être maintenus, car il s’agit d’un petit fruit ne pompant pas trop de sève pour ce jeune arbre. Mais souvent sur pommier ou poirier, on a le même cas de figure et dans ce cas certains bouquets floraux doivent être supprimé pour favoriser la croissance des branches. En orange, j’ai entouré les futurs bouquets floraux. Vous remarquerez que la quasi totalité des bouquets floraux sont installés sur les branches des années précédentes et non sur les branches de l’année dernière. A part certaines extrémité.

Prévoir la structure du futur arbre

Par la suite, sur chaque grosse charpentière on va maintenir seulement 2 branches ce qui va doubler les extrémités seulement. Toutes les autres branches seront supprimées.

– Cette année 3-4 branches

– Année 2 : 6 – 8 branches

– Année 3: 12 – 16 branches  etc…

Toujours en sélectionnant des branches pas trop proches les unes des autres, pas de croisement entre branches, toujours en taillant sur des yeux extérieurs et en supprimant toujours les branche internes pour favoriser le puits de lumière.

 

Vous souhaitez acheter des plantes? Je vous recommande ce site

Vous avez apprécié cet article mais vous avez des questions? je vous invite à vous inscrire en deux clics sur le forum jardinier pro pour poser vos questions. Merci de votre visite.

FORUM JARDIN ICI
BOUTIQUE DES FORMATIONS JARDIN ICI

Les commentaires sont fermés.