Vous êtes ici : Jardinier Pro » Taille végétale » Taille des petits fruits » La taille des cassissiers: quand et comment les tailler

La taille des cassissiers: quand et comment les tailler

Le cassissier en feuille; photo: gaec  Lozinski

Le cassissier en feuille; photo: gaec Lozinski

La taille des cassissiers est une pratique plus que nécessaire permettant de maintenir des pieds productifs de nombreuses années. A travers cet article, je vous dévoile comment bien tailler ses cassissiers, avec quels outils et surtout quand tailler vos petits fruits.

Cassissiers, groseilliers sont des pieds de fruitiers assez spécifiques. En effet leur croissance n’est pas égale à la croissance d’un pommier. Ces plantes restent arbustives et forment des bosquets productifs s’ornant de nombreuses grappes succulentes. Afin de bénéficier d’une production durable et abondante, la taille est utile et accélère le processus de croissance et de floraison. A l’inverse, un cassissier laissé à l’abandon se dédensifie, développes des branches plus longues, et produit de façon éparses quelques grappes de fruits.

 

Quand tailler un cassissier?

Pour ma part, j’ai pour habitude de tailler les cassisiers en Février/ Mars. En même temps que la taille des pommiers. Pour la petite histoire, l’un de mes clients régulier me contacte chaque année pour effectuer l’élagage de ses pommiers. En même temps j’effectue la taille de la dizaine de pied de cassissiers de leur jardin. J’avoue que chaque année suite à cette intervention, de nouvelles poussent se créent suivi d’une production abondante de cassis. L’idéal est de débuter la taille lorsque la plante est à peine en bourgeon. Ainsi une fois la taille effectuée, la montée de sève de mars permet la régénération des branches surtout sur un arbuste de plus de 10 ans.

Avec quel outil(s) tailler les cassissiers?

La taille du cassissier se fait tout simplement à l’aide d’un sécateur. N’oubliez surtout pas de bien aiguiser et désinfecter ce dernier. Un outil tranchant doit permettre des tailles franches et nettes.

Comment tailler les cassissiers?

Les trois premières années suivant la plantation des cassissiers, les tailles ne sont pas nécessaires. Une seul est préconisée lors de la plantation: rabattez 1/3 de l’ensemble des branches. Cette taille stimule la reprise et augmente la densification. Ne vous attendez pas à des récoltes fulgurantes les trois premières années, ce n’est qu’à partir de la quatrième que celles-ci seront appréciables.

A partir de la troisième année, l’arbuste a augmenté le nombre de ses branches. Une quinzaines voire une vingtaine de branches forment ce fruitier. Dès le mois de Février, alors que les feuilles ne sont pas encore apparentes, vous pouvez remarquer  certaines branches  plus sombres que d’autres: il s’agit des branches les plus anciennes. Les branches beiges et marron à l’inverse sont plus jeunes.

L’objectif de la taille est de permettre un rajeunissement de l’ensemble de l’arbuste en supprimant 3 à 4 branches anciennes (noirs) à la base. Ensuite d’une façon générale 1/3 de la hauteur des branches doit être supprimée. Pour cela, vous devez effectuer des sections droites et franches sur chaque branche au sécateur à 1cm  au dessus d’un oeil (bourgeon). Cela évite le dessèchement du bourgeon final.

croquis de taille des cassissiers

croquis de taille des cassissiers

Ci dessus, vous pouvez observer un croquis créé par mes soins. Il représente le branchage d’un cassissier de cinq à six ans. Les sections vertes représentent les lieux de taille:

  • La première taille, à la base représente les trois branches anciennes. Il peut aussi être nécessaire de tailler d’autres branches à la base notamment des branches mortes, elles ont elles aussi une teinte sombre. Ces branches ne sont plus flexibles et deviennent cassantes. Pour vous assurer de la mort d’une branche, n’hésitez pas à la tordre à plus de 90°. Si cette dernière se casse de façon nette, l’ensemble de la branche peut être supprimée car elle est morte.  Les branches mortes sont souvent dûes à un ver s’insérant dans le bois.
  • La seconde taille met en valeur le rabattage de 1/3 de la masse de branches. Restez homogène sur votre taille et maintenez une forme arrondie tout en taillant branches après branche.

Une fois la taille effectuée, ne laissez pas vos branches sur place, évacuez les car elles peuvent contenir des maladies (notamment les branches mortes).

Suite à la taille, je vous recommande d’effectuer un traitement à la bouillie bordelaise. Cela limite l’insertion des maladies par le biais des sections de taille. Ce traitement au cuivre effectué en préventif évite aussi la formation de maladies de type tavelure, mildiou et autres fréquentes sur les petits fruitiers.

Sur les anciens cassissiers, vous pouvez remarque la formation de mousse au pied. Il est bon de supprimer cette mousse régulièrement tout en taillant les nombreuses branches mortes.

Il m’est arrivé de devoir tailler un cassissier laissé à l’abandon. Il s’agissait d’un sujet de près de deux mètres de haut entièrement dégarni et affaibli. Dans ce cas, je n’ai pas hésité à supprimé la moitié de la hauteur de l’ensemble des branches. Cette taille a été nécessaire car aujourd’hui ce cassissier est de nouveau en pleine forme et produit généreusement au grand plaisir des propriétaires.

 

Si vous êtes nouveau ici, je vous invite à lire mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.


BOUTIQUE DES FORMATIONS JARDIN ICI

2 réponses à La taille des cassissiers: quand et comment les tailler

  1. lariviere brigitte dit :

    j ai taille mon cerisier en debut d annee (mai) mais je n ai pas ose m attaquer à la branche centrale tres haute j ai eu un tas de fruits sauf que ce sont les oiseaux qui en ont profité , car impossible d installer un filet, vu la largeur et la hauteur,c et pourquoi il me faut le racourciren hauteur, les branches sont longues et pas tres nombreuses, elles ne montent pas mais partent en parasol.C EST LA DEUXIEME fois que je taille ce cerisier de 15 ANS .

    • Christophe Ghesquiere dit :

      bonjour,
      effectivement, l’avantage d’un fruitier est de produire. Mais si les branches ne peuvent être atteintes, il faut envisager de couper en partie cette branche principale pour favoriser les branches à fruits latérales