Taille de la vigne: taille en guyot, gobelet et en cordon

Bienvenue sur Jardinier pro!
Si vous êtes nouveau ici, je vous invite à lire mon guide lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Cliquez ici pour télécharger les guides gratuitement. Merci de votre visite.

taille de la vigne. Credit photo : blog-bernard-magrez.com

taille de la vigne. Credit photo : blog-bernard-magrez.com

La taille de la vigne est un sujet qui m’est assez chère car je suis d’origine Bourguignonne. Comme vous savez tous, la Bourgogne est connue pour ses bons vins et surtout pour ses nombreux coteaux de vignes. Aujourd’hui, je vais vous expliquer tous les différents types de tailles possibles sur la vigne. Mais surtout les tailles que les professionnels effectuent pour optimiser la récolte de fruits.

Taille de formation de la vigne

La première étape concernant la taille de la vigne, est la formation de la structure de base d’un pied de vigne. J’ai créé un petit schéma pour vous expliquer sur 4 ans les premières pratiques de taille concernant la vigne. Ces pratiques sont les même qu’il s’agisse d’un vin de table ou pour la dégustation de grappes de raisin.

Taille de formation de la vigne sur 4 ans

Taille de formation de la vigne sur 4 ans

  • En février-mars de la première année, vous devez effectuer une taille assez importante sur le pied de vigne. Laissez seulement un bourgeon au dessus du point de greffe. Attention à bien être au dessus du point de greffe, sinon le pied est foutu… Pour repérer le point de greffe, il s’agit d’un endroit de jonction de deux tissus végétaux: la base étant le porte greffe, constituant le pied et les racines, et le greffon constituant la tige (plus fine) produisant le feuillage et les grappes de raisin d’un espèce choisie.
  • La deuxième année, ce bourgeon s’est développé, et une nouvelle tige bien plus robuste s’est formée. Vous devez, en fin d’hiver toujours, tailler cette tige de moitié. En général, je laisse pas plus de quatre yeux ou bourgeons. Taillez juste au dessus d’un œil en biseau.
  • La troisième année, la charpente du cep de vigne commence à être apparente. C’est à ce moment que vous décidez si vous voulez former deux branches principales portant chacune un aste en extrémité ou simplement une seule branche. Dans l’ exemple en croquis ci dessus, je vous montre comment former un cep en ne maintenant qu’un seul aste. De nouveau, dès la fin des gels hivernaux, effectuez la taille des branches supérieures et latérales. Vous pouvez laisser quelques moignons que vous supprimerez l’année suivante. cela va aider à faire grossir le tronc et les réserves en sève.
  • La quatrième année, le pied de vigne va être quasiment prêt. Vous obtiendrez certainement les premières récoltes gratifiantes. C’est à ce moment qu’interviennent les tailles d’entretien. Il s’agit de maintenir à chaque printemps un seul aste (ou branche à fruit) sur le pied. Toutes les autres branches doivent être supprimées. Choisissez-la bien. Elle doit être dans l’alignement du pied. Cette dernière ne doit pas former de coude par rapport au pied pour assurer un flux de sève homogène. Choisissez aussi une branche restant facile à attacher au fil de maintient.

 

Les différentes tailles des vignes

Maintenant que l’on a passé en revue comment former un pied de vigne, passons maintenant aux nombreuses formes de taille existante. En effet, suivant la région et la méthode culturale, de nombreuses configurations de tailles sont possibles. Je vais vous montrer à travers deux croquis les formes les plus communes.

Taille en gobelet et en cordon de la vigne

Taille en gobelet et en cordon de la vigne

Voici un premier schéma représentant la taille que l’on retrouve chez de nombreux particulier et certainement le plus adapté à votre production particulière de raisin de table. Ces deux tailles ont l’avantage de maintenir un maximum de bourgeon et donc une production importante de grappes de raisin à condition que les pieds soient assez espacés.

La taille en gobelet

Cette taille consiste à maintenir un pied, une fois formé, en forme de couronne. Les branches sont arquées, comme si elles tenaient un gobelet. L’idée dans ce cas de figure est de maintenir un pied isolé ayant une forme non rectiligne. Ce pied va pouvoir s’étaler en forme de plateau, à condition d’avoir un support adéquat. C’est d’ailleurs le cas en Italie, où ce type de culture se réalise en coteaux très pentu, formé de nombreux plateaux. Les pieds sont formés très haut ( 1,50 m à 1,75 m) puis un gobelet est créé et les branches sont palissées sur un support horizontal. L’avantage de cette pratique est de permettre une récolte facilitée (à hauteur d’homme) et d’assurer une photosynthèse et production de sucre optimale.

La taille en cordon

Passons maintenant à la taille la plus « classique » que je retrouve à 90 % des cas dans les jardins particuliers, il s’agit de la taille en cordon.  Cette pratique de taille est très commune au Sud ouest de la France et reste la plus rentable pour les coteaux de bordeaux et autres vignobles.

Vous devez maintenir 1 à 2 bras horizontaux ayant chacun 3 à 4 coursons à 2 /3 yeux. Cette taille n’est bien sûr possible qu’à condition de tuteurer la plante à l’aide de fils de tension. Les astes maintenus doivent être assez érigés et dans le même alignement que le fil. Par la suite les tiges seront maintenues régulièrement sur le fil supérieure.

Parlons maintenant de ce que j’ai le plus l’habitude, depuis que je suis petit, à savoir la taille des pieds de vigne en guyot. C’est la taille la plus rependue en Bourgogne et sur les vignobles optant pour la qualité des grappes plutôt que la quantité produite.

Taille de la vigne en guyot double ou simple

Taille de la vigne en guyot double ou simple

La taille en guyot double

La première taille produisant relativement bien tout en maintenant un étalement maximal est la taille en guyot double. Elle est recommandée sur un pied ayant déjà une forme en Y avec deux grosses branches charpentières. Vous allez maintenir seulement deux astes sur la plante: un à chaque extrémité. Assurez-vous que ces astes soient le plus dans l’alignement du fil de tension. Maintenez 3 à 4 yeux /bourgeons puis sectionnez la branche au dessus d’un œil en biseau. Courbez doucement la branche puis maintenez là au fil grâce à une attache (métallique ou plastique en laissant un petit bâillement). Vous pouvez voir à travers cette  vidéo la taille en guyot double de la vigne

La taille en guyot simple

Elle consiste à ne laisser qu’un seul aste sur le pied de vigne. Cette méthode permet une production de 4 à 5 grappes par pied maximum, mais elle assure une qualité exceptionnelle. Sur une parcelle de pied en guyot simple le nombre de pied au m2 est plus important qu’en guyot double mais les récoltes sont quasi identiques en quantité.

Dans cette optique qualitative, un seul sarment est maintenu. Il s’agit de maintenir une seule branche de 3 à 4 yeux maximum. Cette branche sera la seul à redistribuer l’ensemble de la sève de la plante. De même la branche doit être soigneusement attachée sur le fil de tension.

 

Quand tailler la vigne

La vigne comme vous l’aurez compris se taille en période de sève dormante ou sève descendante. Il s’agit de la période où il n’y a plus de feuilles. Elle peut être réalisée avant les premiers gels en fin Novembre. Pour ma part, je préfère la taille en tout début d’année fin Février début Mars pour les zones les froides. Il faut juste attendre que les gels noirs soient terminés pour éviter d’exploser les tissus végétaux suite à la taille.

Vous pouvez ensuite effectuer une taille durant l’été. Elle n’est pas obligatoire mais permet de concentrer les efforts de la plante sur les branches portant les grappes que l’on veut maintenir. Vous pouvez tout d’abord limiter le nombre de grappes à 5 / 6. Au delà  de 6 grappes un pied à du mal à produire de belle grappes bien fournies. Taillez les branches au dessus d’une grappe pour concentrer la sève directement sur le fruit.

Une pratique assez commune, que je retrouve souvent au nord de la France ainsi que dans les régions pluvieuses, consiste à effeuiller la plante au niveau des grappes. L’idée est de laisser passer le maximum le soleil directement sur les grappes pour éviter que ces dernières pourrissent du faite d’un excès d’eau de pluie compris dans les grappes. En effeuillant vous assurerez l’aération des grappes et l’évaporation de l’humidité sur la grappe. Par cette pratique vous limiterez les cas d’oïdium et de botrytis sur vos fruits.

 

Voila vous savez maintenant tout ce que je connais sur la vigne. Vous pouvez maintenant vous lancer dans une production plus ou moins importante de raisin et peut être un jour de votre propre vin!

MON LIVRE PAPIER + Formation "Apprendre la taille d’ornement"

livre apprendre la taille d'ornementtaille-formation"Apprendre la taille d'ornement" . Apprenez les méthodes de taille des arbres et arbustes. Vous recevez chez vous le livre complet et accédez à des dizaines de vidéos de formation pour devenir un expert de la taille. Cliquez ici pour plus de détail.

Un commentaire pour “Taille de la vigne: taille en guyot, gobelet et en cordon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEVEZ GRATUITEMENT

Ma formation  sur la TAILLE des Végétaux

taille-formation

Vous allez recevoir régulièrement nos informations par email. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Charte de confidentialité

FAITES PARTIE DE MES CONTACTS PRIVÉS


Des messages chaque semaine pour apprendre à jardiner comme un pro.

Vous allez recevoir régulièrement nos informations par email. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Charte de confidentialité

Ce site web utilise des cookies pour que l'utilisateur ai une meilleure expérience d'utilisation. En continuant la navigation sur ce site vous consentez à l'acceptation de la collecte de données et aux cookies de notre part. En savoir plus.

ACCEPTER
Aviso de cookies