Pourquoi il n’est jamais trop tard pour se lancer paysagiste

Bienvenue sur Jardinier pro !
Si vous êtes nouveau ici, je vous invite à en apprendre beaucoup plus dans mon guide les 10 cles de la réussite d'une entreprise de paysage: Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement! Merci de votre visite et à bientôt.

Beaucoup d’entre-vous sont, depuis de nombreuses années, intéressés par le métier de paysagiste. Il sont souvent influencés par une personne, une connaissance, qui exerce ce métier avec passion.  Cependant, par peur de se lancer dans l’inconnu, on n’ose pas créer son entreprise de paysagiste. Et pourtant, généralement, on manque une occasion en or de faire d’une passion un métier.

Se lancer paysagiste par passion.

Si en 2009, j’avais trouvé un emploi dans un bureau d’étude, je ne serai certainement pas là où je suis actuellement.

C’est d’ailleurs souvent dans des cas extrêmes que l’on va au delà de ses limites. C’est bien souvent à ce moment que l’on ose se lancer. Car il faut l’avouer, faire le pas dans le monde de entrepreneuriat n’a rien d’attirant  a première vue, et surtout vu la conjoncture actuelle.

En 2009, après l’obtention de mon diplôme d’architecte paysagiste, je me suis mis a la recherche d’un emploi dans ce que je savais faire de mieux. Finalement au bout de 6 mois de recherche sans aboutissement, j’ai fini par laisser tomber car l’architecture du paysage ne voulait pas de moi et que de toute façon, ce domaine ne me passionnait pas plus que ça.

J’ai donc pris l’initiative de créer une entreprise. Avec les quelques moyens que j’avais, mon objectif au départ était simple: travailler en étant indépendant et au contact de la nature. Mais surtout profiter de la liberté tout en travaillant dans le jardin des autres.

Et si je devais créer mon entreprise aujourd’hui, je renouvellerais l’inscription à la chambre des métiers. Car cette profession n’a rien a voir aux autres. C’est un univers passionnant que l’on découvre, et encore plus lorsque l’on est pas sous les ordres d’un supérieur. Entreprendre c’est avant tout avoir l’ambition d’aider les autres tout en gérant la direction que prend l’entreprise.

Qu’avez vous a perdre?

Au chômage? vous avez un métier qui ne vous fait plus vibrer? Envie de changer?

Si vous avez envie de changement, c’est qu’il est temps d’oser aller plus loin. Oser se donner la chance de découvrir une passion a part entière. Et comme David Laroche le dit si bien, « Quand allez vous enfin honorer votre vie »

Vous vous dites peut être  » je n’ai rien a perdre alors je vais tenter cette aventure »

Alors que c’est tout a fait l’inverse qu’il est bon de penser. Il ne faut pas prendre de décision lorsque l’on est faible et très bas. Il faut prendre de vraies décisions lorsque l’on est fort et déterminé. Et lorsque l’on est dans cet état, on a des objectifs qui son très positifs et font avancer l’envie d’entreprendre.

Vous devez donc prendre la voie de « Je vais monter mon entreprise car je suis un gagnant, et je vais réussir »

Vous voyez le changement? Vous comprenez la démarche positive?

Trop de personnes partent déjà vaincues d’un création. Alors que créer une entreprise c’est faire naitre la magie que l’on a en nous.

Et je peux vous assurer que la magie que procure la création végétale est un des plus beaux cadeaux qui nous est offert dans ce monde.

A vous d’exploiter votre potentiel à travers votre esprit d’entrepreneur. Et vous verrez qu’il n’y a pas mieux que l’indépendance pour faire évoluer sa passion et son métier de façon exponentiel.

Limite entre passion et profession

Au tout début, j’avais peur. Oui, c’était de la peur. Lorsque je me suis lancé dans des études dans le domaine du paysage, j’avais peur de changer ma passion pour la nature en une sorte de dégoût.

J’avais peur de modifier ma vision et mes sentiments vis à vis du paysage. Et honnêtement, c’était vraiment dommage. Car je ne savais pas a quel point une passion ne peu pas être oubliée ou modifiée. Et surtout je ne savais pas a quel point une passion pouvait autant être multipliée tout en assurant notre épanouissement.

J’ai depuis tout petit été passionné par les bonsaï et par la pêche, et rien n’a changé: aujourd’hui ni les clients les plus chiants, ni les problèmes les plus complexe ne m’ont fait changer la vision que j’ai de mes passions.

En fait, on reste toujours passionné, il y a forcément des haut et des bas, mais au fond, on se réconcilie toujours avec le végétal et on s’émerveille toujours autant avec une floraison printanière, une nouvelle croissance végétale…

Ce que je veux dire c’est que même si on est parfois a bout avec notre métier de paysagiste, nous restons toujours des personnes bien plus sensibles aux couleurs, aux formes, aux associations et aux fonctionnements des espaces entres-eux. Nous restons des personnes exceptionnelles qui méritent de dévoiler leurs capacité créatrice.

C’est pour cette raison que vous devez révéler ce qui vous anime en vous et que vous devez mettre toutes vos tripes sur la table avant de vous lancer. Vous devez définir ce qui vous fait vibrer, et ce qui vous fait rêver dans le domaine du paysage avant de vous lancer. Car ce sont ces quelques lignes et ces quelques définitions qui feront les fondations solides de votre entreprise.

Et lorsque vous aurez des periodes de faiblesse référez-vous à vos fondations pour retrouver pied et vous redonner de la force et de la conviction dans vos objectifs dans le domaine du paysage.

Dans la continuité de cet article, je vous invite à consulter ma vidéo détaillant la création d’une entreprise de paysage. Et comment lancer son entreprise sur les chapeaux de roues.

Des conseils de pro? profitez de mon guide gratuit: LES 10 CLES de la réussite d'une entreprise de paysage. Inscrivez simplement votre e-mail et je vous l'envoie gratuitement.

MON LIVRE PAPIER + Formation "Apprendre la taille d’ornement"

livre apprendre la taille d'ornementtaille-formation"Apprendre la taille d'ornement" . Apprenez les méthodes de taille des arbres et arbustes. Vous recevez chez vous le livre complet et accédez à des dizaines de vidéos de formation pour devenir un expert de la taille. Cliquez ici pour plus de détail.

2 comments on “Pourquoi il n’est jamais trop tard pour se lancer paysagiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez GRATUITEMENT mon guide !

Où dois-je l’envoyer?

Vous allez recevoir régulièrement nos informations par email. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Charte de confidentialité

FAITES PARTIE DE MES CONTACTS PRIVÉS


Des messages chaque semaine pour apprendre à jardiner comme un pro.

Vous allez recevoir régulièrement nos informations par email. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Charte de confidentialité

Ce site web utilise des cookies pour que l'utilisateur ai une meilleure expérience d'utilisation. En continuant la navigation sur ce site vous consentez à l'acceptation de la collecte de données et aux cookies de notre part. En savoir plus.

ACCEPTER
Aviso de cookies