Vous êtes ici : Jardinier Pro » insectes et maladies » Maladie du forsythia

Maladie du forsythia

maladie Forsythia

maladie Forsythia

Le forsythia est une plante assez résistante et n’étant pas attaquée par des ravageurs et insectes. Voyons cependant les principales maladies du forsythia:

Maladie de LA GALLE DU FORSYTHIA

galle du forsythia

galle du forsythia

C’est la maladie du forsythia la plus commune. Elle est le résultat de deux champignons (Gibberalla baccata et Phomopsis dominici) et deux bactéries (Corynebacterium fascians et Agrobacterium tumefaciens). Ces agents produisent de l’AIA, une protéine végétale, et finissent par multiplier en grande quantité les cellules à à point donné, ce qui donne naissance à une boursouflure : la galle du forsythia.
D’après mes observations, cette galle n’a pas de conséquences drastiques sur la plante. La plante est certainement un peu affaiblie mais les phénomènes ne sont pas flagrants.
Je vous conseille de couper l’ensemble des branches présentant une galle puis de les brûler. Nettoyez bien votre outils de taille avant puis après l’intervention et entre deux arbres. Les coupes doivent être effectuée en période de croissance (généralement mai à fin août). Evitez de tailler en période de pluie/d’humidité.

LE POURRIDIE: maladie des racines du forsythia

Pourridié forsythia

Pourridié forsythia

Le pourridié provoque des symptômes visibles lorsque la plante est déjà très mal en point. En effet, cette maladie cryptogamique attaque en premier les racines en pénétrant par une cicatrice de racine. Elle contamine l’ensemble de la plante en la faisant mourir entièrement. Ce champignon est très dur a supprimer et bien souvent il est déjà trop tard pour effectuer un traitement.
Les facteurs favorisant l’apparition du pourridié sur forsythia sont:
Un sol gorgé d’eau qui ne se ressuis pas. Faites en sorte que votre sol soit plus respirant et plus drainant.
Les sols acides sont propices à la prolifération du pourridié. Si vous disposez d’un sol acide, un apport en chaux au printemps limite l’acidité. Les plantes les plus sujettes au pourridié sont les plantes de terre de bruyère et érable du japon, plus rarement les plantes de sol neutre comme le forsythia
Enfin, les anciennes souches présentes sur un terrain favorisent la présence du pourridié. Faites en sorte de supprimer ces anciennes souches avant que le pourridié n’attaque par transmission par le sol les plantes saines de proximité.

AUTRES MALADIES

Déperissement ponctuel sur forsythia

Dépérissement ponctuel sur forsythia

J’ai parfois remarqué des maladies de flétrissement et de décoloration vert pâle. Il s’agit d’une maladie fongique généralement (maladie de l’encre, phytophtora) Enlevez les plantes atteintes, évitez les sols hydromorphes et la surfertilisation.
Dans d’autres cas j’ai remarqué des cas de dépérissement ponctuels de branches. Encore une fois un traitement à base de mancozèbe peut être utilisé mais pas indispensable, je préfère privilégier la taille des zones infectées la prophylaxie et l’évacuation.

Vous souhaitez acheter des plantes? Je vous recommande ce site

Vous avez apprécié cet article mais vous avez des questions? je vous invite à vous inscrire en deux clics sur le forum jardinier pro pour poser vos questions. Merci de votre visite.

FORUM JARDIN ICI
BOUTIQUE DES FORMATIONS JARDIN ICI

2 réponses à Maladie du forsythia

  1. astrid dit :

    bonjour,

    j’ai un forsythia que j’ai planté au printemps 2015 acheté chez willems, à la fin de l’été je l’ai taillé et au printemps de cette année il prenait de l’ampleur , il grandissait bien , et là depuis deux jours je remarque que sur sa moitié dans sa largeur du pieds, les feuilles retombent ,l’autre moitié les feuilles sont belles sur ses branches, hier mon mari lui a donné à boire en pensant que c’était un manque d’eau ??? ou il pense qu’il s’est fait attaqué par des rongeurs ? que faut il faire , il fait à peu près 30cm de haut .merci pour vos conseils.

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Bonjour,
      si suite à un arrosage il n’a pas repris le dessus, il s’agit peut être d’un rongeur qui aurait grignoté une partie des racines. Sinon, cas fréquent en fonction de ce que vous me dites, il s’agit simplement d’une branche qui aurait été cassé à un croisement. Regarder au centre s’il n’y a pas de cicatrice, ou de déchirure de branche.