Vous êtes ici : Jardinier Pro » insectes et maladies » Maladie des sapins : Epicea et Abies

Maladie des sapins : Epicea et Abies

rouille-vesiculeuseDans cet article je vais vous parler des maladies et insectes attaquant les Epicea et Abies. Les épiceas et Abies ont quasiment les mêmes parasites et maladies. C’est pour cette raison que j’aborde ces deux espèces ensemble.

LE BRUNISSEMENT DES AIGUILLES

maladie epicea
Il s’agit d’un champignon (Rhizosphaera) provoquant le brunissement d’une partie des aiguilles du conifère. Il  s’agit d’un champignon de faiblesse, s’attaquant généralement aux anciennes branches. Il se développe en milieu humide.
Certains jeunes épicéas peuvent être atteint par cette maladie mais c’est plus particulièrement les anciens sujets atteint avec une grande partie des aiguilles qui finissent par brunir et tomber durant la fin de l’été.
Les fructification bouchent les stomates des aiguilles elles sont noirs.
Une pulvérisation d’ailette limite la propagation d’une telle maladie.
ROUGE CRYPTOGAMIQUE DES PINS SUR EPICEAS

rouge cryptogamique
Son nom : Lophodermium piceae
Assez similaire au champignon précédant, celui ci s’attaque aussi aux anciennes aiguilles pour ne laisser que les extrémités . La chute des aiguilles commence à l’intérieur du houppier et progresse vers l’extérieur. Les aiguillent finissent par rougir avant de tomber. Pour limiter la propagation de cette maladie seule l’humidité sera un facteur à supprimer en priorité. Un autre champignon provoque le rougissement des aiguilles : Tiarosporella parca mais il n’attaque que les sujets âgés d’au moins 60 ans.
ROUILLE ANNULAIRE DES AIGUILLES DE L’EPICEA

rouille annulaire
Vous pouvez remarquer ce champignon sous forme de bandes jaunes sur la dernière génération d’aiguilles des conifères. Il apparait entre la fin de l’hiver à début du printemps. Les spores des champignons viennent infecter les bourgeons lorsqu’ils débourrent. Les aiguilles jaunes de l’année précédente tombent laissant des espaces dépourvus d’aiguilles sur les rameaux. Cette maladie est assez reconnaissable mais difficile a supprimer. Je vous conseille de couper toutes les extrémités touchées de les brûler puis d’appliquer de l’aliette puis évitez tout facteur d’humidité.

ROUILLE VÉSICULEUSE DES AIGUILLES DE L’ÉPICÉA

rouille-vesiculeuse
C’est au cours de juillet que cette maladie apparait. Il s’agit d’un champignon provoquant le fort jaunissement des aiguilles de l’année. Lorsque vous secouez les  branches, celles qui sont infectées libèrent des nuages de poudre jaune de spores.
Il s’agit d’une rouille à hôte alternant entre rhododendron et épices. Durant l’hiver, il se loge sur le rhododendron alors qu’au début de l’été il passe sur l’épicéa et en infecte les aiguilles de la dernière génération. Les aiguilles prennent une couleur jaune  vive puis tombent en hiver. Cela laisse place à des vides sur les rameaux. Mais rassurez-vous les bourgeons débourrent et de nouvelles feuilles se créent au printemps car le champignon n’atteint pas les bourgeons. Cette rouille est caractéristique car on peut remarquer les vésicules sous forme de poudre duveteuse blanche sur les aiguilles. Pour venir à bout de cette maladie, n’hésitez pas à supprimer les parties atteintes. Faites en sorte de supprimer l’un des hôtes: soit l’épicéa, soit le rhododendron sans quoi le champignon sera toujours actif.  Puis pulvérisez des fongicides à base de Manèbe, Mancozèbe, Fenbaconazole, Myclobutanil.
LE PUCERON VERT DE L’ÉPICÉA
wsl_fichtenroehrenlaus_blaufichte
En hivers doux, le puceron vert se développe en si grand nombre qu’il provoque un brunissement des aiguilles de l’épicea. Il s’alimente de la sève des épiceas. Il pose de gros souci notamment sur les épicéa bleu (picea pungens) et l’omorica (Picea omorica) ainsi que le picea abies  (ou sapin rouge). Les grosses fécondation hivernales ont lieu lorsque les températures ne descendent pas en dessous de 14 °C , s’il fait plus froid, tout les pucerons finissent par mourir.
Les aiguilles piquées finissent par devenir jaune vert puis brunissent avant de tomber. Les pucerons attaquent toutes les aiguilles sauf les nouvelles écloses en mai. Après mai, les populations de pucerons chûtent et l’invasion cesse. Par contre une grande partie des aiguilles de l’arbre seront tombées. Il est très rare de voir un épicéa mourir suite à une infestation.
Bien souvent les infestations sont visibles que lorsqu’il est déjà trop tard, et aucune intervention préventive peut permettre de faire face à ce type de situation.
Vous pouvez cependant effectuer un test préventif en mars/Avril . En coupant une branche et en la frappant sur une feuille A4. Si plus de 4 à 6 pucerons vert apparaissent vous pouvez traiter l’arbre à l’aide d’insecticide de type pyréthrines.

Si vous êtes nouveau ici, je vous invite à lire mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.


BOUTIQUE DES FORMATIONS JARDIN ICI

14 réponses à Maladie des sapins : Epicea et Abies

  1. andre.charon dit :

    la rouille epicea isole? traitement ? svp merci

    • Christophe Ghesquiere dit :

      bonjour,
      face à la rouille de l’épicea, hélas,il n’y a pas de solutions biologiques. Je vous conseille de supprimer l’ensemble des branches atteintes puis d’installer un fongicides à base de Manèbe, Mancozèbe, Fenbaconazole,ou Myclobutanil.

  2. sylviane dit :

    Super, explications claires, synthétiques, illustrées (reviendrai pour recherche concernant les ravageurs…)

  3. Rodriguez david dit :

    Bonjour, je me suis aperçu aujourd’hui que mon épicéa se jaunit du cœur des branches en se dirigeant vers le bout de la branche… C’est un arbre qui doit avoir une quinzaine d’année.Je n’est pas vu d’insectes,les aiguilles sont jaune mais ne tombe pas encore. J’espère que vous m’aider.
    Merci par avance

    • Mauer Claude dit :

      Mon épicea a les mêmes sympthomes que le votre et je ne sais pas quoi faire . peut être avez vous recu une solution.
      Mercid avance

  4. mousson dit :

    Bonjour,
    Bons conseils, mais comment fait on lorsque l’arbre a 40 ans et mesure 20 mètres ?
    Faut il l’abattre ?
    merci

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Parfois effectivement il est plus judicieux d’abattre un veille arbre plutôt que d’espérer qu’il reparte correctement un jour!

  5. Li . Nicole dit :

    Bonjour . J’ai un épicéa de 1 m 50 depuis Noel il est sur ma terrasse il est rempli de beaux bourgeons qui sont ouverts il est magnifique mais je viens de m’apercevoir qu’il a du liquide blanc sur certaines belles épines nouvelles et ce liquide blanc et très collant on dirait de la colle blanche . Que faire il est trop beau et je voudrais savoir si c’est de la résine ou sève ou une maladie. Merci de lire mon message et de répondre . A bientôt et encore merci d’avance

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Bonjour, c’est certainement les résidus des bourgeons qui ont éclos, je ne pense pas qu’il faille s’inquiéter.

  6. BRASSOUD Pierre dit :

    Pourquoi un épicéa peut-être recouvert de gui et de quoi cela peut venir?. Il y a une dizaine d’arbres recouvert de ce gui dans la forêt de l’ALLIAT à UGINE 73400

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Bonjour, curieux, je n’ai jamais remarqué de gui dans un épicéa. En général c’est plutot sur les fruitiers que le gui aime bien s’installer

      • BRASSOUD Pierre dit :

        Comment vous envoyer une photographie merci de bien vouloir me contacter sur mon adresse internet

  7. provo dit :

    bonjour j ai une haie d epicea qui est atteinte d une couleur rouille qui se propage