Vous êtes ici : Jardinier Pro » insectes et maladies » Maladie de l’abelia

Maladie de l’abelia

L’abelia est une plante assez résistante aux maladies et aux ravageurs. Ce que j’observe généralement, sur cette espèce, c’est surtout une mauvaise rusticité. Au delà de -10°C la plante va avoir des feuilles brulées. Étant donné qu’il s’agit d’une plante semi-persistante cela n’est pas grave. Au printemps de nouvelles branches se formeront. Il suffit de protéger correctement les racines par un paillage correcte. La plante restera ainsi en bonne état toute l’année. De plus le broya de bois, écorces ou paillis de chanvre assure une humidité au sol optimale très utile lors de la reprise de plantation durant les premières années.

LA CHLOROSE de l’abelia
La seule maladie remarqué sur les abélias peut être une carence en fer. On parle de carence ferrique mais elle peut être aussi une carence en magnésium, potassium ou en azote. La plante ne réalise donc pas correctement la photosynthèse et les tissus se décolore: les feuilles deviennent vert clair voir jaune c’est ma chlorose.
Des apport de sulfate de fer vont vite régler le problème. Dans le commerce vous retrouverez des produits « anti-chlorose ».
Bien souvent, il est aussi nécessaire d’améliorer les qualités de votre sol. Généralement en sol calcaire les sols sont lourds et asphyxiant. L’asphyxie provoque aussi une mauvaise assimilation des éléments minéraux et provoquant ainsi la chlorose. Dans ce cas pensez à biner le sol et à l’aérer avec un matériel qui aère le sol: sable, pouzzolane, gravier. Un ajout en matière organique est aussi bénéfique et permet un apport en azote constant nécessaire  au reversement des végétaux.
Attention cependant, des cultivars d’abelias sont d’origine à feuillage doré: dans ce cas il ne s’agit pas d’une chlorose.

abeliaabeliagrandiflorasunshinedaydream__003739400_1302_17032014

ex : Abelia x grandiflora ‘Sunshine Daydream’, Abelia x grandiflora ‘boule de feu’, Abelia x grandiflora ‘Kaleidoscope’.
Si vous observez d’autres signes de maladie, il s’agit soit d’un stress dû au déplacement de l’arbuste, d’un problème hydrique ou d’un problème de vent. En effet, l’abélia n’apprécie pas le vent car il assèche le petit feuillage.
De toutes les plantes l’abelia est l’une des plantes les plus résistantes aux maladies et aux ravageurs. Il supporte même parfois l’air marin.

Si vous êtes nouveau ici, je vous invite à lire mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.


BOUTIQUE DES FORMATIONS JARDIN ICI

Les commentaires sont fermés.