Vous êtes ici : Jardinier Pro » Entreprise » Devenir paysagiste » Devenir ouvrier paysagiste: de la réflexion à l’action

Devenir ouvrier paysagiste: de la réflexion à l’action

Bienvenue sur Jardinier pro !
Si vous êtes nouveau ici, je vous invite à en apprendre beaucoup plus dans mon guide les 10 cles de la réussite d'une entreprise de paysage: Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement! Merci de votre visite et à bientôt.

Vous êtes en train de réfléchir à votre avenir. Vous vous dites qu’il serait idéal de devenir ouvrier paysagiste, dans une grosse entreprise de paysage.

Moi aussi un jour j’ai rêvé de devenir paysagiste ouvrier. Pourtant, aujourd’hui, je suis entrepreneur paysagiste. Cette décision est venue de moi même après réflexion de l’avenir que je souhaitais.

Pourquoi devenir ouvrier paysagiste

Aujourd’hui, c’est pour le salaire et pour l’emploi assuré à condition d’être en CDI. (puis un peu pour la passion)

Ce qui est clair, c’est que si vous êtes passionné par la nature, ce n’est pas en étant employé que vous réussirez à entretenir cette passion. Ou de façon différente.

Parce que lorsque l’on fait un travail sous les ordres d’un supérieur, même si ce travail on l’aime, au bout d’un moment, on y va à reculons.

Parce que de bêcher à longueur de journée, c’est parfois ingrat. D’enlever des ronces dans les haies, ça pique, de travailler sous la pluie battante, ça use. Pourtant, lorsqu’on est ouvrier, on a pas le choix. Un entrepreneur, lui, a toujours le choix.

Donc oui il y a des avantages, et des inconvénients.

Ce qui me fait réfléchir parfois, ce sont ces offres d’emplois qui pourraient même m’intéresser vis à vis du salaire.

Parce que même si j’ai mon entreprise et que je réalise un certain chiffre d’affaire, je n’ai encore pas réussi à aller au delà des seuils de revenus des chefs d’équipe de la région. Pour vous donner un exemple, en ce moment, près d’Annecy, ils recherchent un chef d’équipe avec 5 ans d’expérience: revenus estimés 35000 euros. Honnêtement, un tel revenu ça fait réfléchir, surtout quand on sait qu’en France, on travaille 35 heures,…

Rien à voir par rapport à ce qu’un entrepreneur doit abattre comme travail et comme nombre d’heures avant d’arriver à de tels paliers de revenus.

Donc oui à première vue ces annonces font rêver. On voit son compte rempli à chaque fin de mois etc…
Mais pour rien au monde je n’échangerais la place que j’ai actuellement contre celle d’un ouvrier paysagiste

Pourquoi devenir entrepreneur paysagiste

Si j’ai décidé un jour de me mettre à mon compte, c’est que je cherchais avant tout à devenir libre. Et d’ailleurs beaucoup d’entrepreneur l’oublient avec le temps ce qu’est être libre…

Les horaires:

Oui, cette liberté, on ne l’a pas lorsque tout les matins on doit se lever tôt, voir très tôt pour préparer le matériel à son taf parce qu’on a un poste à responsabilité. Un collègue me disait la semaine dernière qu’il doit se lever à 5h30 pour être a son taf 30 min à 40 min à l’avance pour préparer sa journée (il est chef d’équipe). Vous trouvez ça intéressant vous?

En tout cas aujourd’hui, moi , si je suis libre, c’est parce que j’ai décidé de ne pas ouvrir l’œil avant 8h du matin. ça va en faire bondir beaucoup mais c’est ça ma petite liberté.

Demain, peut être que je préférerai commencer à 7 H pour finir plus tôt, et du jour au lendemain, je déciderai par moi même que les horaires ont changés.

Les vacances.

Si il y a un point très important à mettre en avant, c’est qu’un entrepreneur pose ses vacances quand il le veux. Et non pas quand le patron le décide.

Aujourd’hui, j’impose mes vacances à mes clients, et ils n’ont rien a me dire… Prenez 5 min et allez voir votre patron pour lui imposer vos vacances, vous verrez bien ce qu’il va dire!

J’ai toujours aimé partir en vacances, et profiter de bonnes promotions à une date précise. Lorsque vous êtes entrepreneur paysagiste, vous pouvez bloquer la date qu’il vous conviens. Lorsque vous êtes ouvrier, vous tombez toujours dans les periodes les plus cher, ou ne vous arrangeant pas, mais pourtant, vous n’avez pas le choix

La proximité

Aujourd’hui je suis à 10 min de mon entreprise. Demain, elle sera accolée à mon habitation. Parce que j’ai décidé d’être à coté de mon travail.

Je déteste les transports, et le plus grand luxe que je me paye, c’est de pouvoir avoir mes outils et mes utilitaires chez moi, prêt à partir sur les chantiers.

Aucun ouvrier n’est près de son entreprise, mis à part certains qui on beaucoup de bol.

Je vois bien: la majorité de mes connaissances sont obligées de faire 10 , 20, 30 bornes avant d’arriver à leur travail. Réfléchissez bien à cela. Parce que lorsqu’on passe  2 à 3 pleins de voiture par mois, ça représente quand même 10% du salaire total en moyenne en moins.

Le choix du travail

Encore une fois, aujourd’hui je suis libre. Libre de choisir quel chantier je vais faire et lequel je ne vais pas faire. Je suis libre de dire non à quelqu’un qui me demande de désherber des ronces, et de dire oui à un chantier de taille.

Lorsque vous êtes ouvrier, vous n’avez pas le choix. Vous devez désherber les ronces qu’aucun autre paysagiste entrepreneur ne veux faire.

Parce que votre patron, lorsqu’il chiffre le chantier, s’il sait qu’il n’y travaillera pas se fout éperdument du mal que vous aurez à désherber les ronces.

Vous comprenez la différence?

Cette qualité de travail on a le choix de la sélectionner lorsqu’on a plus de demande que ce que l’on peut effectuer. En étant ouvrier, certes, on est limité à un nombre d’heures de travail, mais ce travail, on ne le choisi pas.

 

Si j’ai réussi à vous convaincre que le métier entrepreneur paysagiste est fait pour vous, alors n’hésitez pas à visualiser ma formation pour devenir entrepreneur paysagiste. Et surtout n’ayez pas peur d’être à votre compte, c’est la seule façon de vous permettre  une vrai liberté.

Des conseils de pro? profitez de mon guide gratuit: LES 10 CLES de la réussite d'une entreprise de paysage. Inscrivez simplement votre e-mail et je vous l'envoie gratuitement.

Les commentaires sont fermés.