Vous êtes ici : Jardinier Pro » Taille végétale » Taille des fruitiers » Comment maintenir les fruits bas sur un fruitier

Comment maintenir les fruits bas sur un fruitier

J’ai aujourd’hui eu une question assez intéressante concernant la taille des fruitiers et notamment concernant la taille des figuiers.

Voici la question:

« L’époque de taille arrivant, j’avais une question précise sur le figuier.

Je me rend compte que le figuier donne des fruits sur le bois de l’année en cours.

Le problème c’est donc que dans quelques années j’aurais de grandes branches dégarnies avec des fruits que au bout.

Or je veux garder des arbres « à hauteur d’homme » pour faciliter l’entretien et le ramassage.

Donc comment le tailler afin d’éviter ceci et /ou provoquer l’apparition de nouvelles branches au pied de la ramure ?

Faut-il par exemple le tailler comme le pêcher ? »

Oui, effectivement, le figuier a tendance à donner des figues sur le bois de l’année. Et parfois sur celui de l’année précédente.

Comme vous avez certainement constaté, quand on effectue une taille trop « radicale » l’arbre réagit très fortement en créer des rejets de partout, même à la base du tronc.

Il faut donc procéder par étape pour maintenir les branches fruitières en partie basse.

Taille raisonnée sur fruitier

En fait, on va débuter sur les principes de taille raisonnée sur l’arbre en ne supprimant qu’une branche sur 3. Il s’agit d’effectuer des éclaircies des plus grandes branches tout en laissant au moins la moitié du branchage.  Ainsi la structure de l’arbre ne change pas trop la première année et l’arbre ne produira pas trop de rejets, bien qu’il ai reçu une bonne taille.

Taille raisonnée a effectuer durant la première année

Taille raisonnée a effectuer durant la première année

Voici un exemple au travers d’un croquis. On va sélectionner 1 branche sur 3 ayant des sections pas trop grosses. Mais nous allons tailler en priorité:

  • les branches internes (allant à l’intérieur de l’arbre  et donc ne recevant pas assez de lumière pour produire)
  • Les branches trop hautes, dans ce cas on va tailler de façon progressive
  • Les branches en contact avec d’autres.

L’idée de cette taille est de forcer la création de  quelques branches plus basses tout en maintenant l’apport de sève aux branches hautes.

Structure du fruitier après la taille

Structure du fruitier après la taille

Cette taille doit être effectuée au sécateur ou au coupe branche.

Après cette taille votre arbre va avoir une croissance de nouvelles branches durant l’année. En fin d’année, il va donc avoir une nouvelle structure avec quelques nouveaux rejets apparus près du haut du tronc.

Début d’année 2, rien n’a bougé mis à part que les feuilles seront tombées et vous pourrez ainsi mieux voir la forme de l’arbre.

Le fruitier la deuxième année avant la taille

Le fruitier la deuxième année avant la taille

Taille de l’année 2:

Durant la seconde année, on va tailler les autres branches devenues trop hautes pour assurer une récolte à hauteur d’homme.

Parfois il y a tellement de branches qu’il est nécessaire d’effectuer la taille de descente de hauteur en 3 années.

Mais le principe est le même qu’en 2 ans.

En fin d’année 1 l’arbre aura produit simplement sur les anciennes branches en partie haute ( logique). Et les rejets créés en partie basse se sont concentrés sur la production végétale.

A vous maintenant de tailler les branches restantes afin d’arriver à ce résultat.

Fruitier après la taille de deuxième année: l'arbre est maintenant à hauteur d'homme

Fruitier après la taille de deuxième année: l’arbre est maintenant à hauteur d’homme

Cette taille de deuxième année est beaucoup plus drastique, mais l’année précédente, l’arbre était préparé.

Suite à cette taille, généralement la production de fruits est assez maigre. (parfois on peu aussi avoir de jolis résultats)

Il faudra attendre une nouvelle année avant de retrouver la fructification de départ.

Mais l’avantage, c’est qu’enfin tout les fruits restent accessibles. A une seule condition:

Maintenir la hauteur voulue chaque année.

Comment?

Par le même principe que je vous ai énoncé.

Généralement, chaque année, beaucoup de rejets se produisent en partie haute du fruitier.

A vous de couper 1 rejet sur 2 entièrement puis pour le rejet restant taillez le de moitié. L’année suivante reproduisez cette taille.

Gardez en têtes ces points essentiels pour garder une bonne production:

  • Les branches doivent être privilégiées en forme de couronne: maintenez les branches latérales, et taillez les branches internes
  • Si des branches mortes sont présentes, elles doivent être taillées en priorité,
  • Si vous cherchez à trop tailler d’un coup, vous ne récolterez que des rejets défavorables.

 

Voilà concernant la taille à hauteur d’homme. Ces procédés s’adaptent bien aux figuiers ou aux fruitiers assez bas. Par contre, pour les cerisiers et pommiers cette taille de rabattage est très périlleuse et je vous la déconseille.

La taille est tout un art, c’est surtout le résultat d’observation du végétal: en taillant vous allez voir la réaction du végétal et vous pourrez ensuite adapter les tailles futurs d’après vos observations.

En tout cas, une règle d’or: ne jamais être trop pressé pour atteindre les résultats escomptés.

 

Vous souhaitez acheter des plantes? Je vous recommande ce site

Vous avez apprécié cet article mais vous avez des questions? je vous invite à vous inscrire en deux clics sur le forum jardinier pro pour poser vos questions. Merci de votre visite.

FORUM JARDIN ICI
BOUTIQUE DES FORMATIONS JARDIN ICI

5 réponses à Comment maintenir les fruits bas sur un fruitier

  1. VETELET Catherine dit :

    Tout simplement merci!
    Merci pour ce site gratuit, si professionnel et si précis. Je le découvre aujourd’hui à cause du figuier installé dans mon jardin depuis au moins 50 ans : 7 à 8 troncs principaux, une hauteur d’un bon étage de maison et des racines énormes recouvertes par quasiment 1 mètre de haut de pierres et de terre, d’où émergent une centaine de rejets! j’ai déjà appris la patience en vous lisant! sa production est bien faible mais assez gouteuse et surtout il est tellement majestueux! Alors je vais suivre vos conseils pour au moins 2 ans! Très cordiales salutations.

    • Christophe Ghesquiere dit :

      bonjour,
      oui effectivement, il faut un peu de patience. L’un de mes clients mets régulièrement un bac de tonte au pied des figuiers . Grâce à cette méthode les figues son plus nombreuses et surtout énormes et sucrées.

  2. Georges dit :

    Bonjour Christophe,

    Bonne et heureuse année 2018 à vous et vos proches!
    Lecteur de votre site, je me permets de vous solliciter à propos d’une question concernant les fruitiers. Ayant un petit jardin, je désire planter 1 ou 2 arbres fruitiers en fuseau/quenouille (cerisier et/ou prunier ou pêcher). Cependant, mon jardin est entouré d’une haie de lauriers caucases et photinia. A quel distance des lauriers caucases puis-je planter mes fruitiers? Existe-il un problème de cohabitation? Est ce dangereux pour les fruitiers (il semblerait que les lauriers caucases soient toxiques…)

    Merci d’avance pour votre retour

    Cdt
    Georges

  3. Merci pour ces précisions.
    J’aimerai garder à hauteur d’homme, divers arbres fruitiers (au Burkina Faso)…
    Notamment l’avocatier.
    Avez-vous une méthode à développer sur ce concept sur arbres fruitiers, ou bien est-ce différent d’un arbre à l’autre?
    Merci

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Bonjour, une règle générale il faut ouvrir le houpier au maximum et favoriser les branches latérales. Après tout dépend des variétés, certaines sont très poussantes et d’autres le sont moins. Donc vous devrez effectuer des tailles plus régulières ou non