Vous êtes ici : Jardinier Pro » Taille végétale » Comment détruire une souche de sapin: ici un cyprès de leyland

Comment détruire une souche de sapin: ici un cyprès de leyland

cypres boule a desoucherJ’ai trouvé utile de vous proposer une méthode assez rapide pour détruire ou plutôt dissimuler une souche apparente de sapin, cyprès ou autre arbre de petite dimension. Vous ne disposez pas de gros moyens matériels et voulez supprimer définitivement une souche apparente dans votre jardin, votre massif ou sur votre pelouse? Alors suivez ce petit conseil très facile à mettre en œuvre.

Préparatifs: l’abattage

Parlons d’un cas concret : ici il s’agit de l’abattage d’un cyprès boule devenu trop imposant dans un massif de plantes vivaces. Le but de cet abattage est de permettre plus de lumière et plus de place dans le massif pour que les petites plantes puissent mieux fleurir et s’épanouir. Pour cela, rien de bien compliqué, il vous suffit de vous munir d’une tronçonneuse classique et commencer l’ébranchage en partant par le bas.

Certains me dirons : « mais pourquoi ne pas couper l’arbuste à la base directement et le charger dans la benne? « . Et bien non … J’ai déjà essayé cette méthode il y a deux ans, sur un forsythia boule, et j’ai vite été étonné du poids total de l’arbuste. Je vous conseil plutôt une découpe progressive de l’arbuste. A part si vous disposez d’au moins 3 personnes pour le chargement, charger une boule simple dans une benne  devient souvent problématique.

ebranchage cypresJe ne développerai pas l’ébranchage d’un arbuste boule car je pense que cette pratique est assez simple à effectuer. Assurez vous simplement que votre empilage de branche soit régulier et dans le même sens pour minimiser le volume des branches.

Une fois l’arbre/arbuste abattu, vous devez laisser une trentaine de centimètres de tronc dépassant du sol.  C’est à ce moment que la difficulté s’amorce. Assurez vous de disposer d’une tronçonneuse bien affutée et qu’il ne reste plus que le tronc de l’arbre sans aucune branches apparentes.

La technique

Dégagement tronc soucheA ce stade, munissez vous d’une bêche et dégagez l’entourage du tronc. Il s’agit là d’enlever la terre sur une vingtaine de centimètres de profondeur. Si cela s’avère être difficile, décapez au moins 10 cm.

A cette étape il est très important de dégager la souche de toute la terre insérée dans l’ensemble des interstices du tronc et racines. Un rayon de 30 à 40 cm doit être décapé tout en évitant de stocker la terre trop proche du tronc.

Pourquoi celà ?

Bon nombre d’entre vous penserons que j’ai l’intension de désoucher ce cyprès à la main… mais pas du tout. Il s’agit de dégager le tronc pour permettre l’accès à la tronçonneuse à 10 à 20 cm en dessous du niveau du sol.

Effectivement, au lieu d’effectuer une taille au raz du sol, quelques dizaines de centimètres en dessous du sol éviterons une souche apparente.

Découpe de la soucheComme vous pouvez remarquer sur cette photo, tout l’entourage du tronc a été dégagé. Je peu maintenant insérer et effectuer une coupe nette sur le tronc en assurant des mouvements amples autour de la souche. Plus votre tronçonneuse est fin et compacte plus le travail de découpe est simple. Pour ma part ma petite élagueuse était encore une fois bien pratique. Assurez-vous qu’aucun gravier ni terre ne vienne à l’encontre de votre chaîne de tronçonneuse sinon l’usure prématurée de la chaîne est assurée. La découpe peut être effectuée en une fois ou en tournant autour du troncdecoupe effectuée.

Voici un aperçu de la souche une fois découpée. Vous devez vous assurer qu’une bonne dizaine de centimètres séparent le haut de la souche au niveau haut du sol.

Faites en sorte d’évacuer l’ensemble des déchets végétaux, et pierre restantes et il ne vous reste plus qu’à recouvrir la souche.

Si vous souhaitez que cette souche se désintègre plus rapidement vous pouvez badigeonner à l’aide d’un pinceau un dévitalisant pour souche. Ce produit est assez efficace et permet la disparition totale de la souche 3 ans après l’opération. Cet article est encore présent à la vente en grande surface de bricolage.

massif préparéUne fois la souche recouverte de la terre décapée, nettoyez la partie visible par plusieurs passage au râteau. Cassez les mottes et évacuez petites branches et cailloux gênants.

Vous pourrez maintenant de nouveau installer des plantes à massifs, plantes vivaces et variées. Choisissez préférablement des plantes peu exigeantes et préférant les sols légèrement acide (en présence d’une souche de conifère). Les plantes vivaces de type aubriettes, phlox, corbeilles d’argent et d’or ou autres sont très robustes et peuvent reconquérir le terrain facilement.

 

 

 

Si vous êtes nouveau ici, je vous invite à lire mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.


BOUTIQUE DES FORMATIONS JARDIN ICI

5 réponses à Comment détruire une souche de sapin: ici un cyprès de leyland

  1. davidoux dit :

    Merci de vos conseils.
    Demain j’attaque un cyprès! 🙂
    A bientot.
    David

  2. cannelle dit :

    Bonjour. arrivée par hasard sur votre site (dont je garde le lien, car vue de bonnes infos à étudier) … en cherchant des informations sur comment dévitaliser une souche de sapin ….. le mien est un trèèèès grand thuya, dont la souche fait bien 40cm de diamètre. Les anciens propriétaires l’avaient planté en bordure de la maison voisine, donc maintenant on se retrouve avec un vis-à-vis. Le paysagiste qui s’est occupé de la coupe m’a dit que je pourrais replanter n’importe quoi à condition de nettoyer la terre en surface des déchets du sapin, car en fait l’acidité proviendrait de l’écoulement de l’eau sur les branches vers les végétaux au sol … du coup avec votre article, je m’interroge …. la terre sera-t-elle vraiment trop acide ????? je pensais replanter des rejets de lilas ou un laurier tin récupéré d’un autre coin du jardin …. Qu’en pensez-vous ? Merci si par hasard vous repassez par ce vieux post …. je vais déjà m’attaquer aux racines … cordialement

    • Christophe Ghesquiere dit :

      bonjour,
      effectivement, il est bon de bien enlever toutes les anciennes aiguilles. Et lors de la plantation n’hésitez pas à remettre de la bonne terre.
      Les plantes assez vigoureuses tel que les lauriers les troenes, et conifères pour haies n’aurons aucun mal a repousser. Le laurier tin et le lilas seront plus difficile à implanter mais pas impossible. Essayez!
      Il existe un produit nocif mais efficace pour la dégradation de la souche, il s’agit de dévitalisant pour souche disponible en magasin de bricolage
      cordialement,

  3. cannelle dit :

    j’ai oublié de préciser que je laisse la souche en place car trop grosse à enlever je pense … donc on a rénuré un max la surface pour la laisser « pourrir »