Vous êtes ici : Jardinier Pro » Plantes » Plante persistante » Aucuba japonica ‘Crotonifolia’: exposition, entretien et maladies

Aucuba japonica ‘Crotonifolia’: exposition, entretien et maladies

Aucuba japonica 'Crotonifolia'

Aucuba japonica ‘Crotonifolia’

Vous avez certainement un Aucuba japonica ‘Crotonifolia’ ou tout simplement un Aucuba japonica et vous voulez quelques conseils concernant le bon maintien de cette plante dans votre jardin? Alors vous avez trouvé le lieu idéal pour quelques  informations justes concernant cette plante persistante.

A l’issue de cet article, vous en saurez autant que moi sur le aucuba, vous pourrez ainsi assurer une longue vie épanouie à votre Aucuba du japon.

Quelques mots sur le Aucuba Japonica ‘Crotonifolia’

Si je vous parle aujourd’hui du cultivar ‘Crotonifolia’ c’est parce qu’il s’agit de la sélection d’aucuba japonica la plus commercialisée sur la France. C’est aussi l’une des plus jolies variétés obtenues. Il s’agit d’une plante au feuillage vert foncé persistant tacheté jaune de façon tout à fait aléatoire. Il s’agit d’un feuille dit panaché car la feuille s’orne d’un panachage de couleur.

Cet arbuste persistant originaire d’extrême orient a quelques caractéristiques bien spécifiques qu’il faut connaitre pour ne pas se tromper lors de sa plantation ou lors de l’entretien de celle-ci:

  • Il s’agit d’une plante supportant difficilement les gels au delà de -10 °C.  En dessous de cette température, de nombreuses feuilles et branches noircissent.
  • La plante ne supporte pas le plein soleil, préférez un mi-ombre ou carrément l’ombre
  • Elle adore les sols frais et les arrosages fréquents
  • De mes observations c’est une plante supportant relativement bien le calcaire. Vous pouvez donc l’installer dans tout type de sol tant qu’il est suffisamment travaillé avant plantation.
  • La plante tire son intérêt ornemental au niveau de son feuillage atypique persistant. Les fleurs sont très fines et peu visibles et les fruits rouges produits ne sont pas présents de façon notable. Ce n’est qu’au bout d’un dizaine d’année que l’arbuste en produit un peu plus.

Exposition et plantation de l’aucuba japonica ‘crotonifolia’

Aucuba japonica 'Crotonifolia' à l'ombre

Aucuba japonica ‘Crotonifolia’ à l’ombre

Comme je vous disais auparavant, l’aucuba ne supporte pas le plein soleil. Ici, j’ai pris un exemple d’un aucuba que nous avions taillé, pour vous montrer qu’une telle plante se plait vraiment à condition qu’elle dispose d’une exposition soit Nord, soit à l’Est. Dans ce cas, la plante est située à l’Est d’une maison. Vous pouvez aussi remarquer que le terrain est assez humide du fait de la présence de mousse sur le gazon. Cela prouve que naturellement la plante s’est installée et à grossie parce qu’elle est plantée au bon endroit dans une terre fertile et assez arrosée naturellement.

Si vous venez d’acheter un aucuba, trouvez un endroit relativement lumineux sans pour autant que la plante soit en plein soleil. J’ai remarqué qu’en plein ombre, cette plante a tendance à s’étioler, préférer une exposition mi-ombre mais assurez-vous que l’aucuba dispose d’un sol assez humide. Au final, une telle plante peu supporter des rayons de soleil même assez forts, à condition de disposer, sans limite ,de l’ensemble de l’eau qu’elle a besoin pour vivre et transpirer.

Lors de la plantation, je vous recommande cependant de faire un trou correcte plus gros de deux fois la taille du pot, puis de mélanger votre terre de jardin à du terreau de plantation. En effectuant ainsi ce mélange, vous assurerez le passage progressif du terreau à votre terre de jardin. Ainsi les racines ne ressentiront pas de choc brutal lors de la première croissance.

Parce qu’il s’agit d’une plante adorant l’eau, juste avant de la planter, je vous conseille de plonger le pot directement dans une bassin durant 5 à 10 minutes. Vous allez ainsi entièrement humidifier la motte avant de la planter, c’est certainement la meilleur méthode pour disposer d’une plante arrosée impeccablement. Une fois bien imbibée d’eau vous pouvez la dépoter puis plantez-là dans son trou correctement en vous assurant de la bonne jonction de votre mélange terreau à la motte. Le haut de la motte doit être le niveau de votre terrain. La plante n’a pas besoin d’être tuteuré, son port naturel est assez trapus.

Entretien de l’Aucuba japonica ‘Crotonifolia’

La taille de l’aucuba japonica

L’entretien  reste assez basique, vous devez effectuer la taille de l’aucuba japonica une fois par an. Je préfère le printemps car en même temps vous pouvez supprimer les quelques branches ayant subit le gel et ayant noircies. D’ailleurs, c’est parfois assez impressionnant suite à de forts gels, la plante dispose de toutes ses extrémité noircies regardez par vous même!

Feuille noircies par le gel de l'aucuba japonica

Feuille noircies par le gel de l’aucuba japonica

Attention, rien d’alarmant, la plante reprend sur les branches d’en dessous mais on peut parfois se demander pourquoi une branche entière viens à noircir ainsi.

C’est pour cette raison qu’en avril, lorsque le végétal reprend et bourgeonne, j’aime effectuer une taille tout en supprimant les branches mortes. Nous effectuons cette taille au taille haie, mais elle est bien plus soignée lorsque vous effectuez cette taille au sécateur. Vous pouvez même le tailler à la cisaille car les tiges de cet arbuste ne sont pas rigides elles restent assez tendre et se coupent assez facilement.

Fruit du aucuba japonica

Fruit du aucuba japonica

La taille de printemps permet aussi de supprimer l’ensemble des fruits restant de l’année passée. En effet, les fruits restant ornementaux tout l’hiver. Attention, je tiens a préciser que les fruits généralement rouge (ici sur la photo le fruit n’est pas encore mûr) sont assez toxiques et provoques des irritations et nausées lors de leur ingestion. Mais je vous rassure, dans la plupart des cas, il est nécessaire de disposer de pieds mâle et femelle l’un à coté de l’autre pour voir apparaitre des fruits.

Il nous arrive aussi de tailler cette plante à l’automne, l’avantage c’est que la plante dispose d’une forme taillée durant tout l’hiver sans repousser de suite. Par contre au printemps vous aurez quelques feuilles et tiges supplémentaires à supprimer en cas de fort gel.

Engrais pour l’aucuba

Si vous voulez disposez d’un aucuba en forme, n’hésitez pas à lui administrer au pied un peu d’engrais organique ou à libération lente. Le meilleur des engrais reste les Engrais plante persistante que vous retrouverez dans le commerce.

Maladies du Aucuba japonica ‘crotonifolia’

Détail d'un feuillage en bonne santé de aucuba japonica 'crotonifolia'

Détail d’un feuillage en bonne santé de aucuba japonica ‘crotonifolia’

Les aucuba japonica ne sont que très rarement malades. S’ils sont trop arrosés, ils risquent d’attirer les insectes piqueurs suceurs tel que les pucerons ou autre. Dans ce cas vous allez voir apparaitre des piqures sur les feuilles. Cela reste assez discret et avec un peu de produit à base de pyréthrine vous viendrez à bout de ce problème naturellement.

De ma vie de paysagiste, je crois en avoir vu un seul mourir sur place parce que la plante était dans un milieu non drainant. L’eau stagnante avait fait pourrir le pied de la plante et elle a fini par mourir. Mais tant qu’aucun facteur grave viens la déranger, cette plante se porte à merveille. Je ne la plante pas assez souvent et d’ailleurs je devrais y penser plus souvent lorsque je cherche une plante à installer à l’ombre car c’est une plante vraiment facile.

Voilà, vous savez quasiment tout sur cette plante. Je tiens juste à rajouter qu’il s’agit d’une plante plutôt trapue et prenant plus en largeur qu’en hauteur. Donc n’hésitez pas à l’installer dans un espace de 3 à 4 m2 au sol car en 10 ans cet espace sera utilisé par la plante, à condition qu’elle s’y plaise.  Si vous cherchez à effectuer une association, cette plante ira très bien avec des couleurs franches. Un rouge profond, un jaune d’or, …

En arrière plan, le aucuba dynamise un massif, il ne vous reste plus qu’à fleurir le devant du massif à l’aide de rosiers ou d’arbuste du type potentilles.

Si vous êtes nouveau ici, je vous invite à lire mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.


BOUTIQUE DES FORMATIONS JARDIN ICI

4 réponses à Aucuba japonica ‘Crotonifolia’: exposition, entretien et maladies

  1. mouilliere dit :

    entretien de haies de persistants et en isolés lilas des indes magnolia qui lui reste trés peu fleuri pourquoi ? merci

    • Christophe Ghesquiere dit :

      bonjour, le lilas des indes et le magnolia nécessitent beaucoup de soleil pour fleurir.
      Dans les lieux plus au nord et à l’Est, il est préférable d’utiliser des plantes persistantes au feuillage décoratifs comme d’aucuba japonica.

  2. Barré dit :

    Bonjour, je voulais savoir, la durée de vie d’un Aucuba japonica ‘Crotonifolia’, c’est combien de temps environ?

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Il n’y a pas de « durée de vie ». Tant qu’il est bien entretenu, il va perdurer. J’ai des clients qui dispose d’un gros buisson d’aucuba et il a plus de 30 ans! S’il se sent bien et qu’il est implanté au bon endroit (ensoleillé mais pied frais et humide) il restera longtemps