Vous êtes ici : Jardinier Pro » Plantation » Arbres à feuillage persistant

Arbres à feuillage persistant

Arbre à feuillage persistant

Arbre à feuillage persistant

Les périodes de plantations arrivent et vous ne savez pas quels arbres à feuillage persistant choisir? Je vous dévoile toutes les essences ligneuses persistantes que j’utilise sans problème chaque année pendant les périodes de plantations. A l’issue de cet article vous saurez quel arbre persistant est plus adapté à votre région et à votre sol et vous pourrez ainsi choisir celui ou ceux qui seront destinés à orner votre jardin.

Les arbres a feuillage persistant : avantages et inconvénients

Je me rends de plus en plus compte que mes clients me demandent des arbres persistants. Et c’est assez gênant, car contrairement aux arbres caducs, le rayon des persistants n’est pas très étoffé. En effet, les arbres persistants sont au total une quinzaine d’espèces différentes. Alors que de l’autre coté, les arbres caducs se comptent en centaines de variétés. Je pense que les propriétaires ne supportent pas la vue d’un arbre déplumé en hiver et que pour beaucoup cet aspect est triste et monotone. L’arbre persistant quant à lui est bien plus ornemental: il garde ses feuilles même l’hiver alors que toutes les autres plantes ont perdu leurs feuilles.

Dans cet article je ne parle volontairement pas des conifères qui, pour moi, n’entrent pas dans la catégorie des arbres à feuillages persistants car les conifères comportent des écailles.

Avantages des arbres persistants

Il faut être clair, il y a de nombreux avantages à avoir un arbre à feuillage persistant:

  • Il va garder ses feuilles toute l’année, de nouvelles feuilles se forment tout les jours, et d’autres tombent en même temps. C’est un continuel renouvellement.
  • D’un point de vue tout à fait personnel, je trouve que les arbres persistants sont des arbres de valeur, des arbres nobles. En effet, du fait qu’il ne sont pas nombreux, je trouve qu’ils deviennent rare, et donc ce qui est rare est cher, de qualité, valorisable… Après ça reste mon point de vue, d’autres les trouvent banal, mais n’oubliez pas qu’avoir un Chêne vert ou un Magnolia grandiflora dans son jardin n’est pas une chose que l’on retrouve dans tout les jardins. Vous allez donc attirer l’attention et votre jardin sera apprécié du fait de la rareté des essences présentes dans celui-ci. Aussi, si par la suite vous envisagez de revendre votre maison, vos arbres seront une plus-value non négligeable.
  • Un arbre persistant a généralement un feuillage bien plus épais et coriace qu’un caduc n’aura pas. De nombreuses espèces ont aussi le feuillage luisant que beaucoup de caduc n’ont pas. Cela ajoute un argument positif en faveur d’un arbre haut de gamme pour votre jardin.

 

Inconvénients majeurs de arbres à feuillage persistant

Les arbres persistants sont très beaux, ils persistent toute l’année, cependant, ils ont aussi quelques inconvénients a ne pas oublier:

  • Un arbre persistant coûte cher. Prenons un exemple, un Magnolia grandiflora en tige 12/14 motte s’achète 200 euros alors qu’un Prunus avium (cerisier à fleurs) 12/14 s’achète même pas 100 euros. Oui, la persistance se paye et très souvent le prix fort car il s’agit aussi de plantes qui ont une croissance bien plus lente et donc il s’agit d’arbres très long à former.
  • Comme je viens de vous dire un persistant en arbre pousse lentement. Ça peut aussi devenir un avantage si vous cherchez des arbres qui ne vont pas s’étendre en hauteur et en largeur. Je pense plus particulièrement aux propriétaires de petits jardins ou de jardin en ville.
  • Les persistants ont souvent beaucoup moins de floraisons intéressantes. La majorité des persistant ont des fleurs discrètes dans les tons blanc. Il n’y a que de rares exceptions présentant de belles grosses fleurs blanches.
  • Les arbres a feuillage persistant perdent leurs feuilles durant toute l’année. Contrairement aux arbres caduc où il faut ramasser les feuilles une seule grosse fois par an, là c’est toute l’année qu’il faudra en ramasser quelques unes à chaque fois.
  • Enfin un dernier point qui mérite d’être signalé, il s’agit de l’arrosage. Une plante persistante nécessite de l’eau toute l’année. Contrairement aux caducs, les arbres persistants effectuent la photosynthèse durant toute l’année. Il vont donc avoir besoin d’eau toute l’année pour produire de la sève.

Maintenant, vous savez les avantages et points négatifs des arbres persistants. Passons sans plus attendre aux quelques variétés persistantes qui existent et que je peux vous préconiser.

 

Les arbres à feuillage persistants non sensibles

Je vais tout d’abord vous parler des essences qui ne son pas sensibles. Il s’agit des arbres persistants supportant autant des sols plutôt calcaire  ou neutre, et aussi des espèces ligneuses non sensibles au froid.

Le Houx

houx, arbre persistant

Houx formé en arbre, photo zinipiante.it

Vous n’y avez pas songé, mais oui on retrouve parfois en cherchant bien des houx sur tige. Vous pouvez former ainsi un arbre persistant. Il s’agit à la base d’un gros arbuste, mais qui peut très bien se développer en arbre de petite taille. Le houx est ornemental autant pour son feuillage coriace luisant que pour ses nombreuses boules rouges présentes durant l’hiver. Le houx se plante préférablement dans les espaces situés au nord ou à l’est. Évitez le plein soleil et maintenez le pied constamment humide.

Le laurier noble

Laurier nobilis ou laurier sauce

Le laurier sauce image zinipiante.it

On l’appel aussi laurier sauce. Figurez-vous que lui aussi on le trouve plus facilement en arbuste, mais en arbre cette plante a une très bonne croissance. J’ai déjà vu des arbustes de laurier sauce arriver à 10 m facilement donc ne vous faites pas de souci, cette plante poussera sans problème dans tout type de sol. C’est une plante très coriace une fois qu’elle est implantée. Parfois, elle peut être légèrement sensible aux forts gels mais elle reprend de plus belle l’année suivante. Par contre vous aurez certainement du mal à en trouver dans le commerce.

Le Photinia x fraseri ‘Red Robin’

Photinia sur tige photo zinipiante.it

Photinia sur tige photo zinipiante.it

Oui, il s’agit du Photinia, vous savez cet arbuste que l’on retrouve généralement dans nos haies avec un feuillage rouge. Cette plante peut aussi être formée en arbre avec une tige plus ou moins haute. Les quelques exemplaires que j’ai déjà planté n’étaient pas énorme mais pour le coup forment un réel aspect ornemental. Le Photinia n’aime pas trop les sols calcaires mais avec assez de terreau en mélange, cet arbre saura s’adapter à votre terre. Le Photinia a le grand avantage de présenter des nouvelles feuilles bien rouges. De plus sa petite floraison blanche en corymbes est assez agréable. Par contre au niveau prix, cela reste une plante relativement cher surtout lorsque la tige est bien droite.

Le chêne vert

Quercus ilex ou chene liège, chene vert

Quercus ilex ou chene liège, chene vert photo zinipiante.it

Et oui, le chêne vert est l’un des arbres les plus nobles pour moi. En effet, il conserve ses feuilles durant l’hiver tout en présentant une croissance correcte. Le chêne vert, contrairement à ce que l’on pense résiste au gel.   Bien sûr au delà de -15°C cela devient difficile de maintenir une telle plante. Mais au dessus pas de souci. Même en Haute-Savoie nous arrivons a en faire pousser, c’est vous dire a quel point cette plante est tolérante au niveau du gel. Le Quercus ilex (ou chêne vert… oui je sais vous ne connaissez pas le nom des plantes en latin je l’oublie trop souvent!) doit être placé en plein soleil. Choisissez une exposition plein sud ou à l’ouest de votre jardin. Il aime les sols assez profonds et surtout drainant. Cette plante est cependant assez longue a implanter.

Le néflier du japon

Néflier du japon plante persistante

Néflier du japon plante persistante photo pepiniere zinipiante.it

Voici une plante assez atypique. Et d’ailleurs c’est un fruitier qui produit des fruits ovoïdes assez juteux. Le néflier du japon contrairement à son frère a un feuillage persistant. Cette plante, une fois installée, peut devenir très imposante. Regardez seulement le néflier que nous avons taillé sur l’article concernant la taille du néflier. Le néflier est un peu sensible au froid. Préférez une exposition plein sud à l’abri du vent. Pour ceux qui sont un peu sensible au niveau de la peau, je tiens a vous informer que cette plante présente un léger duvet qui peu devenir un peu irritant.

 

 Les arbres a feuillage persistant de terre de bruyère

Le magnolia grandiflora

magnolia grandiflora de la pepiniere zinipiante

Magnolia grandiflora de la pepiniere zinipiante

Certainement le seul arbre de terre de bruyère ou de terre neutre. Cet arbre est vraiment magnifique. Son feuillage est assez grossier mais très luisant et forme un réel intérêt dans un jardin. Les premières années après son implantation il peut arriver qu’il se dégarnisse mais c’est pour reprendre de plus belle les années suivante. Attention, cette plante a une croissance très lente. Ne vous attendez pas a avoir de suite une plante dense et très florifère. Par contre si vous le bichonnez, vous lui apportez assez de terre de bruyère et qu’il s’y plait, il va fleurir en quantité. Et pour le coup vous serez étonné de la taille de ses magnifiques fleurs.

Les arbres à feuillage persistant de climat doux

Je vais maintenant aborder les plantes à feuillage persistant sensibles au froid. Certaines d’entre-elles peuvent être plantées dans les régions froides mais en faisant attention à installer des protections hivernales. On retrouve beaucoup plus d’espèces persistantes dans cette catégorie car la majorité des plantes de soleil profitent d’une croissance durant toute l’année, elle disposent de feuilles durant toute l’année.

Les oliviers

Olea europea dit l'olivier un persistant qui sent le sud!

Olea europea dit l’olivier un persistant qui sent le sud! (photo zinipiante.it)

Et oui, les oliviers sont persistants. Ils perdent cependant beaucoup de feuilles durant le début du printemps. En effet, ils renouvellent de cette façon leur feuillage. Ces arbres apprécient une exposition plein soleil et un sol bien drainant. Les oliviers on un feuillage fin légèrement argenté. D’ailleurs on peut faire des éclairages nocturnes très sympa avec ce type d’arbre. L’olivier est résistant au froid jusqu’à -7°C d’après mes observations au delà ça passe ou sa casse. C’est une plante a croissance assez lente mais tellement agréable. On retrouve d’ailleurs énormément d’olivier centenaires en vente en jardinerie. Il faut savoir que ces arbres sont simplement les restants des arbres produisant des olives en Espagne ou en Italie ne produisant plus assez. Ils ont subit une forte taille puis sont déterrés une année après pour être vendu en jardinerie en pot de 200 à 500 Litres. Je vous déconseille un tel achat préférez plutôt des plantes issues de pépinières d’Italie si besoin. J’avais d’ailleurs élaboré un article au sujet de la taille de l’olivier .

Le palmier

le trachycarpus fortunei

le trachycarpus fortunei, photo zinipiante

Je vous conseille le trachycarpus fortunei. C’est l’un des seuls palier assez résistant aux gel. Vous n’aurez aucun mal a faire pousser une telle plante dans le midi. En plus cette plante adore le soleil. Tout les palmiers ont un feuillage persistant. Lorsque vous achetez un Trachycarpus, assurez-vous qu’il présente de belles feuilles en nombre suffisant. Assurez-vous aussi que le tronc ne comporte pas de blessure.

je vous parle de cette plante parce qu’il m’arrive de planter cette plante de plus en plus dans les jardins particuliers. Apparemment le palmier est apprécié dans les jardins car ça rappel les vacances je pense.

On peut ajouter aussi les agrumes : citronnier, mandarinier, oranger… Mais étant donné qu’en Haute-Savoie on ne rencontre que très rarement ce type d’arbre ou alors dans une grande verrière, je ne préfère pas en parler ici. Je n’ai pas cité les nombreuses plantes arbustives qui peuvent être montées en arbre , je pense notamment aux éléagnus, et à bien d’autres arbustes persistants.

Voila, vous aurez avec ça, un bon aperçu des arbres à feuillages persistants que j’utilise régulièrement pour agrémenter les extérieurs des plus beaux jardins. A vous maintenant d’en prendre de la graine et de passer à l’action !  Pour acheter vos arbres, n’hésitez pas à acheter chez
Mon Eden

N’oubliez pas de choisir des arbres les plus grands possible (en fonction de votre portefeuille) car en effet, les arbres persistants mettront du temps a pousser donc pensez à gagner entre 5 à 10 ans de croissance!

 

 

Si vous êtes nouveau ici, je vous invite à lire mon guide comment lutter efficacement contre les maladies et ravageurs des végétaux ainsi que mes conseils pour bien choisir vos plantes d'ornements. Merci de votre visite.


BOUTIQUE DES FORMATIONS JARDIN ICI

27 réponses à Arbres à feuillage persistant

  1. Echeverria Sylvie dit :

    Monsieur,
    J’ai découvert votre site ce soir, en cherchant un guide sur les arbres persistants et j’ai trouvé le votre très intéressant, precis, concis, tout à fait compréhensible pour la néophyte que je suis. Merci de partager ainsi votre expérience et de nous donner gratuitement des conseils.
    Bien cordialement.
    Sylvie Echeverria

  2. saule dit :

    Si vous faites de longue rangées, ne privilégiée pas la monotonie (un seul genre) mais la diversification (floraisons, fructifications, etc…), bon pour les oiseaux et insectes auxiliaires. De plus vos saisons seront différentes ! chaques saisons à ces surprises! non figée dans le temps!

  3. Roux Georges dit :

    Bjr,
    Existe – t’il un arbre à feuilles persistantes avec un tronc le moins dégarni possible, l’objectif étant sur un terrain très petit de masquer la maison devant notre terrasse et la piscine?
    Avec mes remerciements.

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Bonjour, optez pour un laurier cerise/laurier/laurelle. Sinon Photinia ou chène vert.

  4. valerie b. dit :

    Bonjour
    Quel arbre persistant me conseillez vous pour masquer un immeuble de 4etages qui a poussé au bout de mon jardin de ville ? Je le voudrais a terme assez haut et large de façon a être protégée du vis a vis.
    J ai actuellement un gros albizia ds le coin droit du terrain d environ 150m2, proche de la maison. Au fond du jardin, une haute haie de laurier.
    Je vous remercie pour votre réponse et pour les informations que vous nous offrez 😃
    Bonne journée,
    Valerie b.

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Bonjour,
      si vous souhaitez qu’il pousse vite et masque correctement rapidement, rien de mien qu’un sapin (picea abies) mais il s’agit d’un conifère.
      Pour ce qui est des arbres/ arbustes persistant avec une grande croissance je vous conseille le laurier/laurelle / laurier cerise.

  5. Dupuy Frédéric dit :

    Excellents conseils. Merci beaucoup !

  6. Fyno dit :

    Bonjour, et merci pour votre excellent site.
    Je cherche un arbre pas plus haut que 5 m qui fait de l’ombre et peu de racines, car à 2 m d’une terrasse de la piscine.
    Merci à vous et bien cordialement.

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Bonjour,
      Ce que je vous conseille concernant le cas d’un plante à proximité d’une piscine, c’est d’éviter les plantes à feuilles. Mêmes les plantes persistantes perdent leur feuilles régulièrement.
      Dans ce cas Choisissez soit un conifère:
      Cupressus arizonica, cyprès de leyland, ou autre conifères à écailles
      Soit un persistant à grosses feuilles de type laurier cerise photinia, laurier du portugal.

      Ce choix est dû aux filtres des piscines qui n’aiment pas les petites particules (petit feuillage, pollen, graines, aiguilles…)

  7. touzeau josette dit :

    je recherche deux arbres a feuilles persistantes pour mettre au fonds de mon terrain pour cacher des batiments de quelques étages

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Bonjour, vous pouvez installer des conifères ce sont eux qui pousseront le plus rapidement: sapin (picea abies), pin noir d’autriche (pinus austriaca). En feuillus la laurelle (prunus rotondifolia) ou le chêne vert (croissance lente) quercus ilex

  8. COPPOLA dit :

    Bonjour,
    je suis élu dans une commune de Haute-Saône. Nous avons coupé des arbres d’environ 150 ans en bordure d’une départementale. Nous voudrions replanter
    des arbres en remplacement qui ne perdent pas leurs feuilles l’hiver.
    Que me conseillez-vous ?
    Merci

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Bonjour,
      En bordure de nationale, il est important de choisir des arbres de houppier haut pour éviter les branches basses.
      Vous pouvez choisir des conifères de type cyprès de l’atlas, cèdre, ou sinon les quelques plantes méditérranéennes qui supportent le gel de type chene vert.

  9. Didier dit :

    Bonjour, et bonne année!

    Je dois réaliser une haie de 40m avec 7m de dénivelle sur un terrain en pente afin de me protéger de la vue de la route en hauteur sur ma maison et ma terrasse.
    Mon terrain est composé de cailloux et de sable, et j’habite dans le Gard ou il y a beaucoup de vent et de soleil.
    Que me conseillez-vous comme type d’arbre pour réaliser ma haie en persistant?

  10. L Four dit :

    Bonjour,
    Nous cherchons des arbres à planter à proximité d’une piscine pour cacher d’un vis à vis (env 4 à 5m au moins) et surtout non allergisant. Le laurier sauce est-il possible malgré son pollen pour le filtre et les allergies ?
    Merci beaucoup
    Laurence

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Bonjour,
      Oui , c’est une bonne solution car cet arbre perd très peu ses feuilles et n’est pas très chargé en pollen.
      Sinon vous avez le chêne vert ainsi que les photinias qui peuvent aussi faire l’affaire.

  11. nicole de sarnez dit :

    j’ai du faire abattre un mimosas qui semait la panique dans le reseau routier de mon village ,malgre le tres vieux mur de pierres (2m50) qui me separe de la route je dois plante urgence pour cacher vis a vis…je pensais lauriers sauces si solides rapides etc…mais connais mal leurs système racinaires….je peux les planter a 1m du mur????
    merci pour votre reponse

    • Christophe Ghesquiere dit :

      Oui le laurier sauce est une bonne solution. Au niveau racinaire, c’est assez important, il y a un assez gros pivot et un joli chevelu racinaire. Il faut le planter à au moins 1 m du mur oui.

  12. stephanie P dit :

    Bonjour,
    J’ai un jardin d’un peu moins de 200m², j’ai un muret au fond de 2m de haut qui me sépare du voisin, mais voilà il a son premier étage qui donne sur mon jardin .. j’aimerai un ou deux arbres ( a 2m du muret) qui permettrait de faire barrière visuelle, tout en gardant la profondeur sur le tronc (donc pas de branches basses).. et donc avec des feuillages persistants.
    je suis dans le sud ouest pres de bordeaux, que me conseillez vous? Merci

  13. stephanie P dit :

    Merci beaucoup pour votre répose